Des extraits du Misanthrope. Des sujets d’écriture.

Dans le Misanthrope se trouvent plusieurs passages intéressants sur la société de son époque le  17 ème siècle. Notez-les avec les numéros des vers et des actes. . 

 Alceste ne supporte  aucune des critiques de Célimène sur les hommes et les femmes de son temps  : Vous en reverrez dans le détail les portraits  à l’acte 2 scène 4. Il est outré de ne  pouvoir porter un jugement  vrai et honnête sur un mauvais poème et de devoir feindre sa beauté .  Il va alors s’abîmer dans la  misanthropie. Vous insisterez sur  le sous-titre du Misanthrope (celui qui hait les hommes, la société) :  l’atrabilaire amoureux. Dans ce mot atrabilaire : il y a le mot bile. Notre homme n’arrête pas de se faire du souci, il en est lassant de pessimisme  dans ses entretiens avec Célimène. 

Il ne pourra donc pas se marier : le mariage supposant une adhésion au milieu social du conjoint et de sa famille afin d’en éviter l’échec.  le mariage supposant la durée et  la recherche dans l’harmonie . Donc Célimène aura raison de ne pas suivre Alceste même si nous sommes tristes de sa décision de demeurer dans sa situation volage  alors qu’on lui propose un amour simple et sincère . Molière analyse parfaitement les êtres et les situations.  Elle se séparerait de lui immédiatement .  Elle se connaît donc bien. 

Vous ferez réfléchir les élèves sur les situations qu’entraîne Alceste.

Il ne supporte  pas la médisance de la Cour pas plus que ses intrigues.  

Il est trop honnête homme . Vous devrez faire comprendre cette notion à vos lycéens.  Philinte est honnête homme, lui aussi,  mais trouve l’attitude de son ami Alceste vraiment outrancière.

Alceste est l’opposé de Célimène . Il voudrait pouvoir transformer celle qu’il aime. Or elle a 20 ans.  Il n’y parviendra donc pas. Elle aime plaire, elle aime le Monde, la Cour. Elle lui  préfèrera le Monde à l’isolement , au désert où   il voudrait l’entraîner afin de fuir les hommes et leurs médisances. Il n’est vraiment pas fait pour la Société alors qu’Elle peut, en en acceptant les compromissions,  y être très heureuse. 

Sujet possible : Décrivez des rencontres de personnes . On peut imaginer des sujets sur des rêves ou sur des mondes utopiques.  On peut analyser notre société et la façon de l’appréhender : l’accepter ou la refuser mais vivre surtout avec l’idée de l’améliorer sans cesse .  Donc nos sujets classiques doivent aboutir à une réflexion ouverte, modérée et ouverte apportant des solutions et permettant aux élèves de se faire – et c’est essentiel – une opinion personnelle. 

 

Alceste acte 1 sc 1

V 118 à 128

Philinte lui demande pourquoi  » cette aversion des hommes  dans le siècle où nous sommes » ?  à savoir le XVII ème siècle.

Alceste répond :

Non : elle est générale, et je hais tous les hommes  :

Les uns, parce qu’ils sont méchants et malfaisants,

Et les autres, pour être aux méchants complaisants,

Et n’avoir pas pour eux ces haines vigoureuses

Que doit donner le vice aux âmes vertueuses.

De cette complaisance on voit l’injuste excès

Pour le franc scélérat avec qui j’ai procès :

 Au travers de son masque on voit à plein le traître

Et ses roulements d’yeux et son ton radouci

N’imposent qu’à des gens qui ne sont point d’ici. 

Quelque titre honteux qu’en tous lieux on lui donne,

Son misérable honneur ne voit pour lui personne ;

Tout le monde en convient, et nul n’y contredit.

Cependant sa grimace est partout bienvenue :

On l’accueille, on lui rit, partout il s’insinue ;

Et s’il est, par la brigue, un rang à disputer,

Sur le plus honnête homme on le voit l’emporter

Têtebleu ! ce me sont de mortelles blessures,

De voir qu’avec le vice on garde des mesures ;

Et parfois il me prend des mouvements soudains

De fuir dans un désert l’approche des humains.

 

Philinte

Mon Dieu, des mœurs du temps mettons- nous moins en peine,

Et faisons un peu grâce à la nature humaine ;

Ne l’examinons point dans la grande rigueur,

Et voyons ses défauts avec quelque douceur.

 

Vous pourrez à partir d’un texte comme celui-ci faire réfléchir les élèves sur le monde dans lequel nous sommes, sur les êtres d’influence, sur l’apparence, sur la sincérité des hommes ou des femmes ou de leurs amis.  Vous pourrez faire écrire en commençant en classe puis en travaillant au calme chez soi un portrait  ou imaginer de faire faire  » un dialogue à la manière de  » de la scène des portraits par Célimène  .

En seconde, ce type d’exercice peut être intéressant . Il permet d’apprendre à décrire minutieusement ou d’exprimer des idées personnelles.

On peut envisager en seconde de traiter d’abord du sujet d’invention, puis d’ apprendre plus tard les bases du commentaire  qu’on fait par oral avec les explications d’analyses pour passer enfin à  la dissertation quand vous le jugez bon et qui peut plaire à certains. Dès novembre ou avant, sujet d’invention et dissertation peuvent se travailler ensemble l’un comme l’autre permettant la réflexion, mais l’un étant vraiment un exercice de style et l’autre permettant une construction de l’esprit avec un plan élaboré.  

 En 1ère, on vérifiera que les méthodes sont acquises et vous variez les exercices de pure écriture dans les 2 premiers mois avec l’accord des autres professeurs afin de planifier l’apprentissage des sujets.  En 1ère, on fera vite de la Dissertation  en même temps qu’on consolidera le commentaire . Une question d’organisation : vous faites votre planification. Il faut un jour fixe pour chaque apprentissage. 

Pouvez-vous nous dire sur combien de séances vous étudierez une oeuvre complète avec un exemple précis   : 5 ou 7 extraits de l’oeuvre en fonction de la prévision en 1ère de l’examen anticipé de français et combien de lectures complémentaires vous allez proposer.

Merci de donner des extraits de textes d’ auteurs que vous aimez  de 20 lignes et qui ont bien fonctionné dans vos classes  ainsi que d futurs sujets d’analyse, de réflexion et d’invention.

Merci d’utiliser le commentaire pour répondre aux articles et partager vos expériences . Vous pouvez aussi répondre de façon anonyme  par  mail à l’adresse suivante : astucesdeprof@gmail.com  ou par le f du facebook  astucesdeprof du site astucesdeprof. com qui vous permet de  lire régulièrement sur des événements culturels ou littéraires. 

 

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Vos différents types de cours de Lettres en Lycée : réforme du bac 2020

Vos cours de français en Seconde se composent comme suit :

Un cours par semaine ou plus de méthode pour apprendre l’analyse, le commentaire, la Dissertation  .

Au bac de français en première (cette année est à cette rentrée 2019 l’année de la réforme du bac de français : dites réforme Blanquer : nom de votre  Ministre de l’Education Nationale) :  vous devez faire présenter aux élèves les extraits des textes choisis par l’Education Nationale pour le bac de français 2020 avec sa nouvelle réforme . Ces textes seront renouvelés par moitié chaque 2 ème année . Gardez les références de tous les textes proposés dans lesquels vous choisissez votre oeuvre pour l’année pour chaque objet d’étude .

 Voir le site de l’éducation nationale à Lettres et bac 2020 .  Vos lycéens auront grâce  à vous  une culture autour de ces textes  et de leurs auteurs non négligeable. 

Il y a un second temps de cours : celui de l’histoire Littéraire  : relire mon astuce sur le sujet qui peut faire l’objet d’un véritable cours sur une heure ou d’ allusions pendant des temps d’explications de texte ou au moment de corrigés  ou de recherches permettant  aux élèves de s’exprimer oralement en vue de l’entretien de 1 ère aux épreuves anticipées de français.  

On les interrogera pendant les cours sans leur couper la parole – j’insiste sur ce point -et on leur fera répéter  l’explication de texte. Puis on reprendra avec eux leur expression pas de façon systématique mais selon le niveau de langage de l’élève. Vous prendrez des notes sur l’élève. L’oral est simplifié : des questions plus directes sont posées et moins vastes quant au programme. Des questions de grammaire s’ajoutent. Renseignez-vous et faites des réunions entre professeurs pour avoir les bonnes informations et être en phase  dans votre établissement. Le contrôle continu sera assez important. Ne le négligez pas et notez justement ni trop, ni pas assez! 

Il y a un 3 ème moment : les temps d’écriture, de rédaction, d’apprentissage pour traiter successivement puis en même temps les 2 sujets de l’écrit du français à l’examen de 1ère:  1 commentaire ou choix entre 2 dissertations .  

Vous aurez des plans de cours, des façons de faire actuelles en vous servant au besoin de supports numériques intéressants. Vous cliquez sur google : les séquences en classe de lettres en Seconde et en Première. Les deux premiers sites ci-dessus vous seront très utiles ainsi que eduscol.education.fr.

Que votre cours soit très programmé avec des titres bien choisis . Préparez bien sur 6 à 8 semaines : notez les dates approximatives . Ainsi vous aurez un schéma directeur simplement à compléter. Vous gagnerez du temps et vous aurez moins d’angoisses ! Après on passera à autre chose sur un laps de temps précis. 

Avec la réforme Blanquer pour la rentrée après le Covid 2019 , sur l’année scolaire 2020-2021   vous vous adaptez aux différents changements et vous vous concertez avec vos collègues de français du même niveau. Vous répartissez sans doute de façon différente des séquences mais des points de méthodologie et des exemples littéraires peuvent toujours vous rendre service.

Vous choisissez l’étude d’1 roman et autour de celui-ci une autre oeuvre à voir dans votre Lycée aussi .

 Faites ainsi  votre agenda et vous étudiez spécialement avec les lycéens ou les premières pages dites « incipit » ou la dernière page d’un livre sur des coups de coeurs. Vous pouvez donner le titre d’un aspect de la société à travers un type de personnage dans des romans de siècles différents . Cet aspect est à connaître mais il est à orienter différemment des autres années. 

J’aimais faire lire la dernière page d’ Une Vie de Maupassant et je choisissais d’autres oeuvres avec une dernière page très bien écrite à travers les siècles puisqu’une séquence doit présenter les oeuvres à travers le temps.  Choisissez parmi les oeuvres à faire, celle que vous connaissez bien . Parlez avec des collègues c’est beaucoup mieux. Vous obtiendrez un  enseignement bien plus agréable dans le Lycée à  savoir que vous êtes en accord  avec d’autres professeurs de lettres du même niveau . Vous verrez avec vos collègues pour des oeuvres secondaires illustrant l’oeuvre principale à étudier donnée par l’éducation nationale. Voyez les nouveaux livres chez les éditeurs ou les supports numériques pour la réforme 2020 .  Il faut qu’il y ait une ligne générale commune en suivant le Programme.

A vous de faire votre programmation d’oeuvres en connaissant celles de vos collègues ou en en parlant avec  eux, ainsi que des devoirs à préparer.

Vous établissez un agenda de vos cours potentiels et vous rectifiez légèrement en fonction de ce qui se passe dans votre classe mais vous devez toujours avoir pour  5 à 6 semaines d’avance des cours avec des titres de séquence, des pages de textes, des aspects de vos cours en histoire littéraire, en stylistique, en écriture :  » en gros » comme je dis et préciser les aspects du cours au fur et à mesure. Il ne faut  jamais être dans l’inconnu quand on a des grandes classes et il faut surtout bien préparer d’avance ses cours au moins dans les grandes lignes avec une possibilité de textes bien connus de vous quitte à élargir plus tard avec d’autres en  références .

Ce travail-là se fera sur une partie des congés . Une partie plus ou moins grande de vos congés est faite pour la préparation, ou la correction. Gérez bien ces temps qui vous permettront de n’avoir pas trop d’à-coups et de travail excessif sur un laps de temps précis. 

Notez sur votre carnet de bord vos temps de préparation de cours par séquence, les temps que vous passez à préparer des analyses de texte, le temps des cours de vos cours d’analyses de textes, de commentaires,  l’étude de vos propres progrès, les points à reprendre d’un cours pour que votre classe progresse, elle . Ces temps évolueront c’est évident.

Vous serez plus à l’aise avec une grande culture à force de lectures diverses et complémentaires acquises  lors de vos congés .

Votre travail est un travail libéral : vous devez gérer votre temps. Votre temps va être différent avec la nouvelle réforme. J’espère qu’elle vous permettra d’avoir un travail beaucoup plus régulier et moins par à-coups de même que pour vos élèves. Essayons de mieux travailler tous élèves et professeurs, de façons plus réfléchie, plus calme, suivant le rythme de chacun ou presque.

Je faisais le constat suivant  avant le Covid . Je pense que cela doit  changer, et qu’entre collègues vous répartirez mieux les matières et ne donnerez pas tous en même temps des contrôles ou des devoirs. .  Il faut savoir qu’ il y aura des semaines avec des heures modérées de 18 à 25 heures par semaine cours compris, d’autres semaines où vous serez à 40 heures jusqu’à 56 heures. Je vous demande de n’atteindre jamais les  45 ou 56 heures cela voudrait dire que les répartitions de travail n’ont pas été bien  faites par vous lorsque vous aviez du temps. Il faut programmer alors sur 15 jours une semaine avec peu de travail et l’autre avec trop afin d’équilibrer les 2 semaines! :

Il faut vraiment organiser son temps de travail et ne pas dériver sur des tablettes ou recherches qui perdent du temps. Il faut travailler par écrit pour les élèves ou taper sur ordinateur éventuellement et apprendre à taper vite mais je préfère de beaucoup l’écriture au stylo bille ou feutre. Il ne faut pas se sentir  en vacances lorsqu’on a du temps libre : le jeune doit se mettre au travail tout de suite en rentrant de l’école après une détente de 45 minutes pas plus  et vous même programmez bien vos préparations de cours (lectures documentation) et correction régulière et secrétariat clair et net . la semaine de peu d’heures doit comprendre du travail pour vous    et surtout que vous n’ accumuliez pas  temps de loisir et temps de travail :  Il faut séparer vraiment les deux. N’allez pas au cinéma si vous êtes dans votre semaine de corrections de copies. Vous corrigez.   Ne soyez pas comme les élèves… et eux aussi qu’ils parviennent à ne pas se sentir en vacances quand il faut travailler ou préparer un devoir : il faut qu’ils arrêtent télévision, jeux ordinateurs, cinéma, loisirs : ils étudient, se documentent, écrivent, qu’ils ne se dispersent pas. Apprenez-leur et dites- leur que là vous êtes à la même enseigne. 

 Une fois de temps en temps,   la  bonne semaine, plus libre, prenez du temps pour vous .  Sachez gérer votre temps libre qui est en grande partie du temps de travail car 18 heures de cours pour un professeur suppose le temps de préparation de cours  plus les moments de correction. On peut travailler parfois dans les temps de transports ,  et dans les interclasses dans la salle des professeurs. Cela vous gagne du temps.  C’est vous qui organisez. Je le répète. Tant pis s’il fait beau et que vous voulez sortir. Travaillez dehors au besoin mais travaillez et là vous n’aurez plus de surcharge de travail…la nuit est faite pour vous et pour le sommeil.  Il peut y avoir trop de dépressions…courantes dans votre métier si vous n’êtes pas exigeant avec les horaires de sommeil et de repas aussi.  

Sachez dire non à tout ce qui nuit à votre travail dans ces temps-là . Supprimez le téléphone,  ayez vos minutes (pas plus de 10 minutes : pas une heure! )de téléphone pour votre famille ou les gens seuls , proposition de sorties compatibles avec vos horaires sinon sachez refuser poliment ou tristement mais répondez toujours et vite .  Fixez-vous vraiment chaque semaine vos heures et vous commencez à l’heure et sachez vous arrêter pour votre vie pratique ou compter sur des aides extérieures fiables. 

Ne décalez pas les heures de repas ni de sommeil . Comptez le temps pour votre secrétariat personnel : ayez un jour creux et 1 ou 2 heures pour cela  qui ne doit pas s’accumuler :  réponses à des lettres, factures, impôts , classements administratifs : salaires, feuilles de maladies,  remerciements , donnez une réponse à une invitation : oui ou non mais répondez dans les 2 ou 3 jours . Cet aspect est trop négligé depuis des années et pourrit l’existence des autres qui vous invitent . Notez sur un agenda même deux pour votre famille les événements majeurs, faites bien votre information familiale et amicale , répondez donc aussi à cet aspect essentiel de votre vie sociale

Les aspects personnels de votre vie réglée, la gestion de vos cours sera régulière, le rangement de votre documentation aussi , des copies, des réunions concernant tout ce qui est scolaire vous prendra un temps régulier chaque fois que vous le souhaiterez 1 à 3 fois par semaine. limitez -vous à une demi heure de rangements, des corrections bien faites sur vos carnets  : qu’il n’y ait pas de litige et surtout la part du contrôle continu et la part de la note d’examen  à faire de façon régulière et en entente avec d’autres professeurs de lettres au niveau de l’école. Une année de réforme doit être à se poser les bonnes questions et à résoudre vite les problèmes dans le bon sens, en obéissant à la réforme. Oui. Vous pouvez prendre  des notes sur votre carnet de pédagogie et mettre les dates de vos préoccupations par rapport à la réforme et à sa mise en oeuvre. Mais vous devez l’appliquer. 

Revenons maintenant à votre enseignement pur. Tous vos cours résidront dans le fait de faire progresser des élèves. Tout est dans votre « agenda » ou dans votre prévision de cours et de votre façon d’établir des temps précis dans vos cours d’une heure ou de deux heures et de noter ce que vous ferez au prochain cours. Le fait de noter sur un carnet ce que vous devez faire même si vous le faites 3 jours après ou plus mais la chose sera faite et vous gagnerez du temps : vous notez toujours où vous en étiez au cours précédent pour en faire l’introduction à la séance d’après dont vous rappellerez bien le jour et la date. 


Voir aussi…

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Faites le point sur votre classe

Faire le point avec la classe de Seconde ou de Première que vous avez est indispensable à cette période de l’année. 

Repérez vos élèves : Faites travailler, interrogez un tel ou un tel et notez-le.

Prévenez les familles et faites du soutien si des élèves ont de réelles  difficultés à l’écrit.

Proposez que leurs enfants suivent des cours de soutien par un professeur ou un étudiant en Lettres mais pas par vous. Ne jamais donner une leçon particulière à un élève de votre classe . Obligez-vous à cette déontologie.  Il existe des cours de soutien de français dans le cadre de l’école. Vous expliquez que l’élève va les suivre quitte à un moment d’arrêter ces cours. 

Vous êtes là pour les faire progresser et leur faire aimer le français.  Détectez vite s’il y a une  difficulté et donnez des solutions aux parents des élèves qui ont du mal et cela très tôt après la rentrée ou vers avril. 

Faites vraiment des exercices très progressifs et notez-les normalement en adaptant à l’exercice et en ne mettant pas des notes basses : car vous dévalorisez l’élève qui n’a plus confiance. Ces notes n’entreront pas forcément dans la moyenne. 

Vous dites à la direction que vos exercices si les élèves ont des notes correctes sont des exercices transitoires.

On a tendance à donner de mauvaises notes  : cela ne peut convenir et décourage l’élève. Il ne faut pas agir de la sorte mais préparer vos élèves pour un type d’exercice au début et noter sur une partie de devoir.

Une note n’ entre dans la moyenne de l’élève que si elle est justifiée car il faut savoir que  les notes de seconde et première comptent pour toute entrée dans une grande école attention.

Un zéro mis en punition, ou une mauvaise note d’un devoir dont vous n’avez pas fait assez la préparation ne convient pas et peut vous poser des difficultés au niveau de la classe entière qui entraînent des rapports  d’incompréhension avec les parents et les élèves. Comprenez la politique de l’Ecole qu’il faut suivre en sachant faire entrer des notes justifiées dans la moyenne, il faut également parler de votre notation au niveau de l’école : des réunions devraient avoir lieu  . Il ne faut donc pas que vous entriez dans la moyenne toute note comme je l’ai dit et des demandes d’explication sont souhaitables .  Il y va de leur avenir. Soyez en conscients. 

Parfois dans des lycées de haut niveau, des notes basses empêchent de passer un concours. Il ne faut donc pas exagérer en mettant de mauvaises notes pour élever un établissement . Avec les bons élèves et parfois un bon a une note excellente qu’on ne comprend pas.  il faut donc toujours évaluer justement  et bien prévenir que l’exercice a une note qui entre dans la moyenne et préparer les élèves en fonction de cet objectif. 

Je vous conseille de ne jamais prendre en traître ou en punition un élève. Ce n’est pas digne de vous et ça ne peut que vous créer des problèmes de disciplines, pensez-y. Il faut être honnête avec vos élèves. 

Si vous avez un ou plusieurs problèmes de discipline qui peuvent venir de la notation ou d’injustices autres avec une classe,  je vous prie de signaler tout de suite au conseiller d’éducation ou au surveillant général de niveau avec la situation ou les situations précises car il ne faut pas que vous subissiez de pressions de la part d’élève.

Vous notez la situation telle qu’elle s’est passée.  Il faudra analyser la situation, les façons de remédier, et sans doute la mise à l’écart momentanée d’un élève avec du travail à l’appui.

Il faut de la rigueur, du respect de vous, du respect des élèves, de l’intérêt et toujours amené de la curiosité dans le savoir. Ne faites pas un cours ennuyeux… c’est souvent cela qui se passe.

Transformez votre cours pour rendre actif un élève puis un autre mais de façon disciplinée et répétez les façons de faire et ce que vous attendez d’eux aussi. Vous reprendrez immédiatement votre cours. Vous devez rester dans votre discipline et ne pas parler d’autres choses. Gardez votre ligne directrice.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+