Révision de nos 3 grands auteurs classiques : Corneille, Molière, Racine.

 

De la façon de réviser nos 3 Grands Auteurs Classiques qui font notre Littérature Française. Des titres de pièces très connus de l’Europe, du Monde , des Noms de Personnages qui peuvent être devenus des Mythes à connaître par coeur : un  Don Juan, un Tartuffe, un Alceste (le Misanthrope), un Harpagon (l’Avare), une Célimène (la coquette, celle qui aime plaire dans le Misanthrope), un Diafoirus :  Médecins, des Domestiques dont une Nicole avec son  bon sens, un Trissotin (3 fois sot) . Des sujets de Comédies ou de Tragédies seront aussi à résumer.

Savoir reconnaître Corneille et Racine  :  nos deux auteurs tragiques. 

Corneille plus rigide, plus classique, plus ancien dans le temps, suivant vraiment  les règles des 3 unités : de temps, de lieu, d’action. 

Corneille avec son  personnages du Cid : Don Rodrigue qui se trouve confronté à un choix inextricable qu’on a si bien nommé le dilemme cornélien,  conflit ou encore choix cornélien à savoir quelle valeur doit supplanter une autre   : savoir régler l’Honneur de son Père Don Diègue qui passe avant l’Amour pour sa maîtresse (au sens de :  la femme aimée qui est Chimène ).

« Allons, mon bras, sauvons du moins l’honneur,

 Puisque après tout il faut perdre Chimène ».

Il faut donc faire comprendre à vos élèves  les valeurs morales  du 17 ème siècle et définir les mots qui n’ont pas forcément le même sens 4 siècles plus tard pour comprendre la beauté et l’élévation de cette tragédie dont le monde entier s’est inspiré de même que Corneille s’était inspiré d’un personnage espagnol.

Racine plus « doux » : on dit de lui « le tendre Racine ». Il est plus jeune. Vivant plus à la fin du siècle de Louis XIV. Sous Madame de Maintenon.

Molière est à part puisqu’ auteur comique : on le reconnaît. Pourtant dans son œuvre, on distingue deux aspects  : un plus élaboré, plus philosophique avec  le Misanthrope et Don Juan et  un, dans les débuts, plus tourné vers la comédie orale.   C’est du théâtre en plein air, dehors, sur les places publiques, sur les Tréteaux qui existent encore de nos jours,  dénonçant les excès des personnages, leurs défauts : l’avarice, l’hypocrisie, la prétention, le libertinage, la libre Pensée  et prônant l’Education des Filles et leur liberté dans le choix d’un Mari, mettant en valeur la notion : de l’honnête homme annonçant l’homme moderne acceptant la place de la Femme, son égale pour faire en sorte que l’amour existe aussi et surtout dans le Mariage. (les mariages étaient arrangés, de convenance, elles épousaient des vieillards ,  par intérêt financier  et par raison de classe sociale, les filles avaient une  » dot », les filles sans dot (sans argent) ne se mariaient pas et l’Avare de Molière le fameux Harpagon, veut donner sa fille « sans dot ». La fameuse scène est à faire apprendre elle aussi . 

Molière est pour la liberté et  pour l’éducation de la jeune fille qui doit être cultivée. Il est très moderne. Le rôle du vieux mari, tuteur heureusement souvent ridiculisé est présent dans nombre de  ses pièces.

Pierre Corneille (1606-1684) : né à Rouen.

CorneilleVivant sous le Baroque.

Le plus âgé en date de nos grands tragiques classiques : Un demi-siècle avant vit en Angleterre le grand William Shakespeare (1564-1616). Faites noter cette date car Shakespeare est très important dans la littérature européenne. C’est le bicentenaire de sa mort. Voyez ce qui se passe cette année à Stratford-upon-Avon. 

Pierre Corneille écrit des tragédies, peu de comédies que l’on rejoue depuis peu et que l’on peut voir avec agrément :  l’illusion comique , le Menteur (1643), la Place Royale.

Et surtout : les pièces étaient principalement en vers.  Tout le monde versifiait. On pouvait être plus ou moins doué (se reporter aux Précieuses Ridicules, au Bourgeois Gentilhomme) mais on avait l’habitude de « rimer ». Connaître les rimes, les formes, était courant.  Il existait un Dictionnaire des rimes facilitant le poète. La plupart des comédies sont souvent en prose mais celles qui sont avec un sujet sérieux sont en vers chez Molière . Vous les faites repérer à vos élèves. 

Les fameuses stances du Cid  sont très célèbres : voir leurs formes avec des vers longs et des courts .

En faire apprendre un certain nombre car c’est notre patrimoine et de plus c’est un très bon exercice de mémoire et de diction.

« O rage, O désespoir, O vieillesse ennemie

N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie »

Le Cid (1636), Horace (1640), Cinna, Polyeucte (1643), Nicoméde (1651), Tite et Bérénice, (Racine écrira Bérénice).

A faire citer d’autres pièces : à les résumer chacune en quelques mots.

 

Molière (1622-1673) né à Paris,

Nos 3 grands auteurs classiques
Molière

Son nom : Jean Baptiste Poquelin .

Crée le théâtre de la Comédie Française à Paris . Il est en concurrence avec le théâtre de Bourgogne. Vous vous documenterez sur ces deux théâtres, de leurs localisations qui ont pu changer dans Paris, ils sont très présents au 17 ème siècle. Les spectacles pouvaient être houleux et bruyants. Le théâtre était la distraction de tous. 

Il crée le théâtre ambulant qui va de Paris en Province.

Les comédies : les fourberies de Scapin.

Les grandes comédies :  certaines en vers, la plupart en prose.

l’Ecole des Maris (1661), l’Ecole des Femmes(1662), Les Femmes Savantes (1672) l’Avare,  Le Misanthrope, Tartuffe, Don Juan.

Le Bourgeois Gentilhomme (1670) comédie-ballet dont la musique est de Lulli. 

Les Précieuses Ridicules (1659)

Le Médecin malgré lui, le Malade imaginaire (1673) . il se meurt  à l’issue de la fin de cette pièce : on a baissé le rideau . Il ne fut pas enterré religieusement car on estimait les gens de théâtre comme des gens amoraux. 

 

Racine (Jean) (1639-1699) né à la Ferté-Milon .

nos 3 grands auteurs classiquesLe tendre Racine. Auteur tragique :  Le plus jeune des 3.
Elève de Port-Royal. Des maîtres jansénistes (revoir le rôle de l’abbaye de Port Royal et de Pascal et le jansénisme). Vous pouvez vous y rendre aussi. Lieu calme, d’étude, quasi conventuel. 

Ses tragédies :

Esther,  (1667), Bérénice(1670), Britannicus   (1669), Mithridate (1673), Phèdre(1677), Iphigénie (1674). Andromaque.

Une comédie : Les Plaideurs .

 Il faut faire apprendre des passages entiers, des tirades à vos élèves car la mémoire  est à faire travailler très jeune avant l’âge de 12 ans . On se souvient du par coeur de ce que l’on a appris avant cet âge d’où l’importance, d’apprendre des poésies, des textes, de la musique si on est musicien jeune.  Cette mémoire répétitive  permet de bien comprendre la structure des phrasés, de la syntaxe, du vocabulaire  et il faut faire travailler la mémoire pour la conserver et l’augmenter  toute sa vie jusqu’au plus grand âge par contre il ne faut pas la saturer, il y a toujours un risque à ne pas dépasser : attention . C’est par la mémoire travaillée très jeune, le  » par coeur », qui vous permettra d’avoir  une grande mémoire âgée. Nous voyons des acteurs âgés avec une  grande mémoire . Ils l’ont travaillé.   

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Les éléments de la réponse à la question du Corpus.

Ils peuvent faire cet exercice en petits groupes.

Puis seuls. Car le jour du bac on est seul. Et toujours chronométrer sa lecture.

Ne pas dépasser 30 minutes de lecture mais en écrivant car on gagne au moins 20 minutes sur le temps global.

Merci de nous fournir d’autres méthodes pour bien répondre à la question.

La réponse comment est-elle composée?

  • Prononcer le ou les mots importants que le correcteur attend : résumez les textes : sur quels sujets portent-ils ? s’il y a une image, une peinture :  bien montrer le lien avec les textes ou avec un texte
  • Regrouper leurs genres : Prose, Poésie, divers. Savoir regrouper, simplifier, expliquer des textes presque semblables mais quand même différents par leur forme à décrire.

Des types de phrase : « 2 textes sont en vers, (16 è et 19 ème siècle) un autre est en prose du 19 ème siècle aussi », » un est une sorte d’essai du 18 ème siècle ». … Donc il faut regrouper : ex : « dans le 1er et 3ème texte, tel aspect est montré qui n’existe pas dans le 2ème ». Il faut être précis, chronologique comme on peut. Il faut montrer les différents points de vue en regroupant, en séparant, en faisant diverger des points de vue.

  • Comparer leurs auteurs, les siècles (à mettre chronologiquement). Utilisez des types de phrase :  » on remarque, on s’aperçoit que l’auteur « (bien écrire son nom, prénom, bien recopier le titre de l’oeuvre en soulignant le titre à chaque fois  : dire qu’il est de telle époque (bien vérifier le siècle : la date+1 pour avoir le siècle. Un écrivain ne peut écrire que vers l’âge de 20 ans. Certains seront tardifs. Expliquez l’intérêt de ces regroupements et rédigez très bien cet aspect.
  • Répondez bien à la question et que les consignes aient été très bien appliquées.
  • Donnez des types de phrase aussi pour la réponse ou la tentative de réponse.

Vous relisez toute votre réponse, vous aurez évité les redites, vous aurez coupé, vous aurez rectifié la ponctuation, l’orthographe, la correction de la phrase, la syntaxe en somme.

 

On souhaite que la réponse soit claire, bien écrite, pas forcément trop longue mais pas trop courte et que tout soit dit. (vérifiez donc si vous avez tout dit). Vous comptez de ¾ de grand format A 4 à 1 page et demie, pas plus. Pensez au correcteur. Trop long ce n’est pas toujours bien. Savoir couper.

autre astuce à rechercher sur le site : » la réponse à la question d’un corpus au bac ».

et « de la rédaction de l’introduction à l’écrit et à l’oral » : corpus sur l’éducation.

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

La réponse à la question d’un Corpus au Bac.

notes-514998_1280Pour une question à la suite du corpus (composé de plusieurs textes à lire et d’une possibilité d’une « image » ou iconographie), faites adopter ce qui suit à vos lycéens :

Notez sur leur brouillon les mots importants (noter le N° des lignes et utilisez les termes de grammaire : nom, verbe, adjectif, adverbe).

Conseil : Conserver le support du sujet propre et clair car en cours du devoir on pourrait ne plus savoir où l’on en est.

Pour les révisions écrites : faites faire un exercice sur la description d’un tableau, d’une image ou d’une photo en rapport avec un sujet de Corpus.

Dans un deuxième exercice, faites écrire les grandes lignes au moins d’un texte sur 3 d’un corpus, ceux qui peuvent faire 2 et 3  textes le font. Vous faites faire des parties de devoir. Mais bien écrits et bien corrigés (ponctuation, majuscule, accord, pluriel, singulier, conjugaison, participe passé).

Comment apprendre à vos élèves à répondre bien et vite à la question : Imaginez que vous vous adressiez à eux.

  • Il faut répondre à la question entre 45 minutes et 1 h 10. Heure à mettre sur le brouillon et finir vraiment à telle heure.

S ‘exercer en classe.

  • Il faudra faire comprendre à l’élève qu’il doit impérativement s’arrêter et laisser de l’espace s’il n’a pas fini la question et passer à l’élaboration du devoir qui compte bien plus.
  • Quelqu’un qui rédige la question en 2 heures est sûr d’avoir une note mauvaise au devoir. Celui qui rédige en moins d’une heure la question garde toutes ses chances. 
  • Car, il faut bien plus de 2 heures 40  pour le devoir qui suit plus 10 minutes pour corriger.
  • Cependant il faudra que l’élève obtienne à la question : 3 sur 4 ou même plus mais au moins avoir 2 et demi. Il faut que l’élève sache obtenir une note qu’il souhaite et qui lui corresponde en obéissant à des règles strictes, de temps, de présentation, de compréhension : ce sont les critères de base qu’il doit intégrer.

Ils auront affaire soit à des textes de style, soit à des textes d’argumentation, soit à d’autres genres de textes : descriptifs, argumentatifs, poétiques. Ne jamais omettre de dire à quel genre étudié le texte appartient : roman, théâtre, essai, biographie, poésie, réécriture, autre nommé à la fin ou au début d’un texte. Savoir lire tout ce qui entoure les textes ou le texte. (on peut avoir un seul long texte à étudier : c’est arrivé une année) . S’attendre à tout. 

Bien avoir observé comment se présente le sujet le jour de l’examen et dire ce qui est indispensable. 

Comment leur faire gagner du temps au moment de l’examen ?

clock-650753_1280

  • La façon de bien répondre à la question est de savoir lire le corpus avec un crayon ou un stylo en main en fonction de la question qu’on aura lue et relue 2 fois auparavant  pour orienter sa façon de lire et de noter au brouillon ( en  mentionnant les lignes, le titre du texte issu de telle oeuvre ou de l’auteur) les expressions,  les mots importants au cours de la lecture des textes et de l’image s’il y en a une et de  résumer au fur et à mesure  ce que vous comprenez, d’aller à l’essentiel  : attention aux faux sens, aux contresens.  Apprenez donc à lire, à bien lire pour bien comprendre.
  • Les exercer à la lecture en un temps donné. Chronométrer chacun son temps de lecture en comprenant surtout ce qu’on lit mais j’allais dire savoir lire de plus en plus vite et bien. Qu’ils notent des mots importants, des jugements, des nuances des phrases et rédiger le mieux possible directement au propre. (avec un plan ou une ligne directrice détaillée  au brouillon)

Ils peuvent faire cet exercice en petits groupes de 2 ou 3, puis seuls – car le jour du bac… ils seront seuls ! -. Chronométrer sa lecture est un bon moyen de connaitre le temps que l’on investit durant l’épreuve

Ne pas dépasser 30 minutes de lecture et écrire en même temps car on gagne au moins 20 minutes sur le temps global.

Vous trouverez sur www.bacdefrançais.net des vidéos qui vous aideront pour expliquer un exercice, une méthode de devoir, la réponse à des questions sur le corpus ainsi que des écrits du bac de français 2017. Cliquez aussi dans les liens coup de coeur de mon site . 

N’hésitez pas à partager vos propres astuces pour réaliser un commentaire de texte !


A voir aussi…

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Réponses aux révisions sur Zola

Réponses aux question sur Emile Zola.

Le titre d’une œuvre doit être toujours souligné. C’est une convention.  Qu’ils aient une règle le jour de l’examen. Rappelez-le à vos élèves.

1) Les Rougon-Macquart.

Une même famille marquée par la théorie de l’hérédité et dont les destins divergent :

Les Rougon réussissent, Les Macquart semblent avoir une tare génétique et vont sombrer même s’ils peuvent réussir au début.

2) Germinal

3) Le Bonheur des Dames

4) Le Ventre de Paris

5) L’Assommoir

6) Lantiez, Gervaise.

Nana

7) le Naturalisme

8 )Claude Bernard

9) Victor Hugo, Alexandre Dumas

10) La Curée, Germinal

11) Dreyfus, L’Aurore, J’accuse, l’Affaire Dreyfus

12) Médan

13) Renoir

14) Peintre. L’impressionnisme.

15) Photographie.

16) La Bête Humaine

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

le titre de mes astuces p.5

N’hésitez pas à cliquer dans  A propos puis Mode d’emploi à noter sur rechercher sur le site

  Vous entrez un titre de votre choix dans « rechercher sur le site » et vous lisez votre article en cliquant dans le titre.

 

1) Des révisions sous forme de questions : Zola .

2) Réponses aux révisions sur Zola.

3) La réponse à la question d’un Corpus au Bac.

4) Les éléments de la réponse à la question du Corpus.

5) Révision de nos 3 grands auteurs classiques : Corneille, Molière, Racine.

6) de notre écrivain de génie : Victor Hugo 1802-1885

7) Le travail de préparation écrite avant l’oral du bac.

8) le minutage à l’oral du bac.

9) de l’analyse des sujets au bac de français S, ES  2015. Du travail de correcteur.

10) de l’art de bien corriger oral et écrit. De l’analyse du sujet du bac de français en L.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Des révisions sous forme de questions : Zola

Testez la culture de vos élèves et de vous-même.

 

des révisions sous forme de questions : Zola

Emile Zola (1840-1902)

Donnez :

1) le titre du regroupement de romans de Zola . Expliquez ce titre.

2) le titre concernant le monde ouvrier : la mine.

3) le titre concernant le monde des Grands Magasins.

4) le titre concernant les Halles de Paris.

5) le titre du monde ouvrier et de la blanchisserie.

6) 2 prénoms de personnages célèbres de Zola des titres 2 et 5.

un 3ème : un surnom appartenant au monde de la prostitution ou des courtisanes.

7) Le Nom du mouvement littéraire que Zola a crée .

8) Le nom du grand scientifique qu’il a suivi pour créer son œuvre littéraire et en tirer une théorie.

9) 2 noms de grands romanciers de son siècle.

10) 2 films tirés des romans de Zola.

11) Quel militaire Zola a-t-il défendu ? dans quel journal l’ a-t-il défendu ?  quel article

a-t-il écrit? Quel nom porte donc cette Affaire?

12) Quel est le nom de lieu de la maison de Zola où ses amis célèbres se rencontraient?

13) Donnez le nom d’un de ses amis .

14 ) Quelle profession avait cet ami célèbre. A quel mouvement appartenait-il dans son domaine?

15) Quel art a commencé de faire Zola en plus de l’écriture?

16) Quel est le  titre du livre de Zola ayant pour personnage  une locomotive …  et son chauffeur? Notre grand acteur : Jean Gabin  a été le personnage du roman dans ce film prodigieux.

 

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

De l’art de faire écrire vos lycéens grâce aux congés!

Beaucoup de Ponts en Mai : Quand vont-ils pouvoir écrire nos élèves ? c’est une question angoissante.

Et bien : la réponse est : En congé. Faites-leur réserver des temps d’écritures détendus. Qu’ils sachent travailler quand il le faut même si la famille est en vacances d’autant plus qu’ils vont être en congé plusieurs fois dans l’année et à la fin de l’année 15 jours avant l’examen  et qu’il faudra continuer de se préparer pour avoir un style aisé et pouvoir rédiger sur un sujet de façon impromptue. .

Ils se demandent toujours comment réviser le français et bien je leur donne ici la réponse.   Il y a les révisions par coeur de l’histoire littéraire, de points stylistiques, de figures de style  mais il y a à ne pas oublier d’écrire bien et à continuer de rédiger et d’écrire. C’est la base  car de ne rien écrire pendant 15 jours où ils se sentent en congé ne convient pas du tout.  Il faut qu’ils fassent comme les écrivains  qu’ils regardent leurs anciens écrits, les meilleurs, qu’ils corrigent d’anciennes copies, les complètent. Ils apprendront à noter leur moment de travail, leur rendez-vous avec l’écriture et le sujet à traiter le jour du bac sur un agenda ou sur leur téléphone.

Il faudra les faire apprendre à travailler de façon autonome et en leur faisant comprendre qu’ils doivent se prendre en charge pour réussir le moment de l’examen. C’est pendant l’examen qu’ils doivent, en temps fixé, j’insiste, rédiger un devoir qui doit obéir à des règles apprises toute l’année grâce à vous, leur Professeur. Vous leur dites tout cela.

Ils vont se fixer des obligations : rendre tel sujet à  telle date bien fixée par vous  : après la rentrée d’un week end, ils rapportent  un devoir libre et libéré de trop de contraintes (dont vous aurez précisé avec eux le sujet)  et leur cahier de brouillon d’écriture, de préparation. (pas de feuilles volantes, j’insiste). On va travailler sans cesse avec ce fameux cahier de brouillon.

Je vous propose  donc  de leur donner 2 ou 3 sujets à traiter pour le sujet d’invention et 2 ou 3 sujets pour la dissertation. Vous leur dictez sur le cahier de texte  car ces 2 sujets permettront de rédiger, d’écrire, de dire leur opinion même maladroite. Je vous en soumets quelques uns plus loin. 

Important :  Vous leur dites qu’il n’y aura pas forcément de notation mais une évaluation et  une lecture rapide de votre part et la lecture à haute voix  de certaines copies : les meilleures. On montrera aux autres élèves ce qu’est une copie bien construite, comment les idées s’enchaînent et respectent le texte. On (la Classe, Vous)  pourra  mettre une appréciation que vous noterez dans votre carnet. Ils continueront cette méthode tous les 3 jours après  quoi ils s’entraîneront au sujet que vous leur conseillerez de choisir selon leurs capacités ou leurs notes. Voyez vraiment avec chaque élève le sujet à prendre suivant leur taux de réussite et ensuite qu’ils s’y tiennent même si le texte le jour de l’examen n’est pas commode : il faut qu’ils sachent en tirer le meilleur parti. Surtout je le répète tout le temps  : qu’ils ne prennent pas un sujet le jour de l’examen qu’ils n’ont jamais traité ex :  Je fais une dissertation alors que je n’en ai jamais rendu, de même je fais un sujet d’invention car rien ne me plait or je n’ai jamais rendu de sujet d’invention.

A ce moment de l’année, justement,   ils vont écrire de façon plus libre grâce au sujet d’invention, même s’ils ne le choisissent pas :  vous pouvez commencer un peu à faire rédiger en classe et qu’ils aient un  cahier de brouillon d’écriture libre qu’on rapportera chez soi en congé et qu’on ramènera au lycée après le congé. On le garde pour leurs exercices de rédaction avant l’examen quand ils seront en congé qui sera un temps de travail. Il faut qu’ils s’exercent. Les textes de l’oral doivent leur permettre de rédiger des exercices écrits. Le brouillon, le journal qu’ils peuvent avoir commencé dans des petites classes, sont autant de supports d’écriture non négligeables pour avoir une bonne note un jour d’examen. 

Vous leur proposez le sujet d’invention assez tôt que j’ai choisi en fonction de l’actualité littéraire. Ainsi on suit des sujets qui peuvent intéresser nos élèves. 

un sujet :  Discutez de la justesse du jeu d’acteur dans un film que vous avez apprécié par rapport à un roman ou à une histoire vraie.

Un film tiré d’un roman : et parlez de la fidélité au texte, du jeu de l’acteur, de la déception ou de la réussite du choix de l’acteur par rapport au  personnage lu. ex de sujet : Comment aviez-vous imaginé Emma Bovary?  L’actrice du film (selon la version du film : il existe une version avec Isabelle Huppert, une plus ancienne, une récente d’une femme franco américaine correspond-elle à l’image que vous vous faisiez d’elle à la lecture ? 

comment faire écrire nos lycéens en congé
roman et cinéma :  Isabelle Huppert dans Madame Bovary.

Ils peuvent donc écrire spontanément. Ne soyez pas trop conventionnels.

En ce moment, avec le Festival du Cinéma à Cannes , ils peuvent se documenter sur internet et reparler de certains films plus anciens, revoir certains films liés à un roman ou à une véritable histoire ou à une biographie et là,  ils peuvent parler de façon libre de la fidélité du film au roman ou à une situation ou à une biographie  ?

Soit le sujet servira de texte d’invention, soit plus tard  à des sujets de dissertation sur le respect d’une oeuvre par un autre art. On est dans la réflexion personnelle et ça leur plaira. 

Des types de sujets proches du sujet d’invention et de la dissertation  sur roman et cinéma, sur réalisme et fiction, sur idéalisation des personnages  et choix des acteurs

191354_poster_scale_188x250

sujet : Comment bien respecter un roman au cinéma ? de la fidélité au texte ou de sa transposition : ce sont de vastes sujets.  sujet  : Pensez-vous que l’actrice ou l’acteur du film corresponde vraiment au personnage du roman d’après vos souvenirs de lecteur de l’oeuvre en question (roman, nouvelles, contes). A quel autre acteur ou actrice auriez-vous pensé?Dites vos désillusions, ou vos enchantements pendant le film en question. 

Gérard Philippe et Danielle Darrieux incarnent Julien Sorel et Mme de Rénal dans le Rouge et le Noir. 

 sujet : Réalisme, idéalisation dans l’adaptation d’un roman ou d’une biographie ou d’une histoire vécue  au cinéma. Réalisme et fiction comment s’entremêlent-ils?   Vous donnez des pistes. Ils se seront arrangés pour revoir un film plus ou moins ancien. Je vous donne des exemples de films tirés de romans ou de biographies à la fin. 

Leur devoir devra être organisé pas forcément long mais avec de grands passages rédigés. 

Vous orientez donc sur 2 types de sujets : invention ou dissertation. Certes ce sera une minorité de vos élèves qui choisiront ces sujets. C’est souvent le commentaire qui domine.

Là, il faut écrire, rédiger, corriger la phrase, l’orthographe (les participes passés, les infinitifs les pluriels),  mettre la ponctuation, vérifier cette ponctuation. Coupez les phrases, mettre des virgules, des deux points pour citer, faire une phrase de développement de parenthèses à supprimer (on ne garde les parenthèses que pour les dates ou des renseignements précis et encore on fait une phrase). Faites écrire bien tout cela par les élèves pour la bonne note avoir au bac à l’écrit. 

Sujet possible : Ils choisissent leur film. Ils le racontent suffisamment.

sujet : vous écrirez 2 lettres ayant les caractéristiques de la lettre. L’une est celle du jeune spectateur, l’autre celle d’un monsieur plus âgé ou d’une femme scénariste les destinataires. Vous écrivez à un scénariste après avoir vu un film sur la justesse du jeu de certains acteurs par rapport au rôle qu’ils ont et opposée à d’autres . Vous émettez des réserves . Vous jugez tout en nuances pour être  suffisamment poli. Vous êtes précis. Le scénariste répond, se justifie, explique.

On donnera des précisions techniques, noms des acteurs , façon de photographier. On utilisera le langage du cinéma.

des exemples de romans devenus des films : Parfois il y a plusieurs versions. 

Madame Bovary de Flaubert incarnée par Isabelle Huppert.

Madame de Rênal incarnée par Danielle Darrieux.

 La Princesse de Clèves incarnée par Marina Vlady.

 Julien Sorel incarné par Gérard Philippe.

 Coco Chanel par Audrey Toutou.

 Françoise Sagan par Sylvie Testud.

 Yves st Laurent par Pierre Niney.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Rédaction de la conclusion d’un commentaire de texte

De la rédaction de la Conclusion d’un commentaire. On travaille toujours un texte imaginé dans l’Emile ou de L’Education de Jean-Jacques Rousseau faisant partie d’un Corpus.

Vous entrerez dans « rechercher »  aussi l’article  » de la rédaction de l’introduction « . Cliquez dans le titre

 Donner aux élèves le nombre de phrases que la conclusion devra contenir avec un titre qu’ils notent puis les faire rédiger comme suit.  Que les élèves  inscrivent ce nombre et ces titres sur leur brouillon le jour de l’examen où on peut être troublé.

Ces phrases numérotées peuvent être composées d’une ou deux phrases.

Qu’ils fixent au brouillon les grandes lignes de leurs sujets  et surtout qu’ils ne changent jamais de sujet en cours de l’examen ou du devoir sur table. Il faut continuer le sujet choisi et découvrir alors de façon personnelle en rédigeant des pensées pertinentes.

Le tout est de savoir rédiger le jour de l’examen et de répondre bien au sujet et en quantité demandée et d’avoir  une ligne de pensée .

Ils auront pris un certain temps 10 ou 20 minutes de bien choisir leur sujet en voyant ce qu’ils peuvent mettre sur le brouillon  en fonction de leurs capacités et leurs meilleures notes dans tel type de sujet sur l’année entière : répétez-leur bien .

 Phrase 1 : On fait le résumé de son devoir et on réécrit la question un peu sous une autre forme : on y répondra vraiment à la phrase 3. Auparavant, on décrit la façon dont l’auteur a procédé, la façon dont il a mis en scène une situation qui permet des réponses partielles dans un temps donné.  « nous avons pu voir au cours de nos étapes que le pédagogue suit l’élève dans sa démarche intellectuelle, qu’il se met à sa portée … » (nous avons pu voir sera remplacé par le » sujet « qui suit (« le pédagogue ») qui deviendra le sujet de la phrase.

Ces types de phrase aident bien. Il faut qu’elles soient chronologiques  ou symétriques quand elles utilisent  ; » d’une part » il faut mettre la seconde phrase  avec « d’autre part ». Avec soit…soit. Il faut que vous ayez 2″ soit ».

On relit bien pour l’équilibre de la phrase et pour son aspect complet : sujet, verbe, complément : là, réétudions un peu de grammaire ou de syntaxe) : Dans un premier temps ( ou dans une première partie)  nous avons vu ou constaté que… dans un second…. Dans le dernier…

 Type de phrase qui aide et que l’élève supprimera après en mettant le sujet de sa phrase complétive comme sujet : ex : le maître se met à la portée de son élève comme nous l’avons vu au cours de notre étude. Ils doivent résumer les étapes de leur devoir : les 2 ou 3 parties de leur analyse qu’ils ont étudiées avec soin dans le développement.

 Phrase 2 : Description de la page, de la scène  à nouveau mais j’allais dire de façon aboutie avec répétition du mode de pensée de l’auteur, de son expression, de son style original ou sensible : « on a pu comprendre au cours de la scène entre l’élève Emile et son maître que l’apprentissage ne se fait pas dans les livres de façon « théorique »  mais d’abord par l’observation, l’expérimentation sur place. Rousseau aime entraîner son élève dans la Nature et observer. On peut faire des allusions à des méthodes livresques de Rabelais trop théoriques et montrer que Montaigne avait déjà apporté une éducation mieux adaptée à l’enfant où il valait mieux « avoir une tête bien faite que bien pleine ». 

Vous rappellerez qu’il faut éviter absolument de mettre des parenthèses dans les devoirs de français.  On fait une phrase entière avec un mot de liaison . Ces phrases  sont très importantes pour le suivi de la pensée. 

 Phrase 3 : Ouverture de ce problème posé à notre société actuelle concernant les méthodes d’éducation adaptées à chaque âge.  Qu’est-ce que nous apporte l’auteur (le nommer) dans son siècle  (18 ème avant la Révolution française) avec l’aide d’ une autre oeuvre qu’il a écrite : La Nouvelle Héloïse, ou  dans le nôtre 3 siècles après  au début du 21 ème siècle?

 Avec tous les développements de la psychologie dans les matières de l’Education et tous les changements sociologiques et linguistiques de notre monde européen si on veut ouvrir encore plus mais il faut savoir rester dans une juste mesure pour ne pas faire un nouveau sujet. Donc ne pas trop « ouvrir » et  bien cibler la fin de la conclusion par rapport à la fameuse question du début qu’on aura réécrite et reformulée en y répondant alors à la fin dans cette phrase 3 .

Vous ferez s’exercer à l’écrit vos élèves sur des feuilles de brouillon (placées dans le classeur)  pendant un certain temps de vos cours  et très régulièrement jusqu’à l’examen  ou  sur un cahier de brouillon réservé à l’écrit et à la préparation de l’oral. Vous les faites se corriger, éviter les contresens. Faites faire beaucoup de conclusions à ce moment de l’année :   les introductions seront faites en moindre nombre car elles doivent être correctes à ce moment de l’année et  surtout faites faire des plans avec des titres  pour des devoirs soit anciens soit nouveaux avec des relectures rapides de textes afin d’aller à l’essentiel et ne pas faire de contresens. Ces exercices peuvent servir pour l’oral du bac ainsi vous ferez une pierre deux coups avec ces exercices ayant pour support des textes de l’Oral : pour l’écrit et pour l’Oral.

Vous pouvez aussi vous demander comment on note les parties du devoir : vous vous reportez à : Temps de corrections des copies : la notation vous permettra de savoir comment on peut noter. Le jour de l’écrit vous suivez les consignes et vous regardez bien s’il y a des consignes précises auxquelles il faut répondre et vous regardez les notes prévues si elles sont indiquées. Ne passez pas trop de temps lorsque la note de l’exercice ou de la question est faible. Rédigez surtout la partie du devoir qui est noté fort. Mais répondez toujours, ou laissez du blanc pour répondre après. Travaillez dans votre intérêt d’avoir une bonne note. Vous passez 1 h pour la question en continuant de lire les textes ou le texte sauf s’il y a une consigne spéciale que vous suivez et 2h 50 pour le devoir  (en vérifiant bien de quel texte du corpus il s’agit pour le commentaire) et 10 minutes de correction que vous faites au fur et à mesure toutes les 10 lignes pour l’orthographe et la syntaxe. Vous vous arrêtez s’il faut à la question quitte à la reprendre en laissant du blanc. Relisez au début toutes les 20 minutes le sujet pour savoir si vous le traitez bien sinon rectifiez le mais attention ne jamais vous précipiter et vérifiez si vous avez raison. La première idée est souvent la bonne. N’angoissez pas et soyez logique et intelligent. Ne défaites pas ce qui est bon. Réfléchissez dans les deux cas. Si vous ne connaissez pas un mot ne vous bloquez pas déduisez d’après le sens général et passez à autre chose.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Comment créer un sujet de devoir ? Votre travail de secrétariat.

Préparez vos tirages ou faites-les préparer suffisamment d’avance : pas de dernier moment ou le moins possible.

Faites des préparations de devoirs mais demandez toujours comment le secrétariat du Lycée procède. Donnez toujours au Secrétariat  vos  sujets bien tapés et propres avec les références.  Apprenez à ce niveau à effectuer un véritable  travail de secrétariat. 

Notez  toujours sur votre agenda scolaire les vacances scolaires et répartissez bien les devoirs à donner et à faire rendre. Il faut toujours prévoir les jours à l’avance et faites en sorte que vos élèves n’aient pas un autre grand devoir dans une autre matière. Demandez au délégué de classe ou aux autres professeurs. Regardez sur le cahier de texte de la classe. Décalez votre devoir.

En dehors des devoirs trimestriels, répartissez vos devoirs qui entrent dans la moyenne de façon régulière au moins tous les 15 jours à cette période de l’année. Ils peuvent prendre la forme d’exercices ponctuels plus rapides à corriger et n’entrant pas tous dans la moyenne. 

Les sujets de français se composent d’un mot en titre et d’une question à propos d’un corpus de 3 ou plus de textes d’une séquence (d’un genre littéraire au programme que vous avez étudié sur 6 semaines ou plus et où vos élèves peuvent être à l’aise). Vous avez alors à copier la question qui est la vôtre en fonction du travail fait avec vos élèves ,  et à recopier avec une agréable mise en page très lisible  pour vos élèves les 3 textes. Que votre exemplaire se présente comme au bac de français pour les derniers devoirs.

Vous relisez bien votre exemplaire plusieurs fois pour le corriger (erreurs, correction de la phrase,  fautes temps, accord , ponctuation à vérifier : attention aux ponctuations en début de ligne à annuler) avant de le rendre définitivement. 

 Les sujets seront placés dans un dossier (en général donné par le secrétariat avec la date, l’année, la classe, le nom du Lycée. Il gardera 1 ou 2 exemplaires du sujet, avec le corrigé si on vous l’exige et contiendra les copies des élèves).

 Vous vous aidez de sujets des annales corrigées d’élèves pas anciens (et suivant le B.O.). Vous avez des sujets sur des sites très bien faits pour les élèves par des professeurs. Vous les choisissez avec discernement.  Vous  cliquez sur Google le genre de devoir que vous voulez recopier ou plutôt dont vous voulez vous inspirer. Car vos sujets doivent être les vôtres avec vos propres lectures. Vous devez avoir prévu le corrigé. Donc c’est un travail long qui peut vous prendre 6 ou 7 heures. Vous pouvez lire par curiosité les sites destinés aux élèves pour savoir qu’ils existent. Mais laissez-leur. 

Il faut prévoir. De 2 à 5 jours pour les tirages. Bien calculer le nombre d’élèves + 3 exemplaires, un pour la Direction, un pour vous, un autre en réserve. 

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Le titre de mes astuces p.4

 

Entrez un titre (ou le début d’un titre)  qui vous intéresse dans  « rechercher sur le site « . Puis, cliquez dans le titre.

  • De l’art de faire écrire nos Lycéens en mai avec les congés.
  • De la rédaction de la Conclusion. Préparation de l’écrit et de l’oral.
  • Comment créer un sujet de devoir ?  Votre travail de secrétariat.
  • De la rédaction de l’introduction.
  • La date de l’écrit au bac : Comment trouver votre article?
  • Redémarrez bien votre rentrée après ces vacances de Pâques.
  • Les résultats des Molière : allez au théâtre.
  • A voir ce soir la nuit des Molière Lundi 27 avril 2015 sur la 2.
  • De la technique de la dissertation : pour la Seconde.
  • Vous mettre au vert : faire un séminaire entre professeurs.
Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+