Rédaction de la conclusion d’un commentaire de texte

De la rédaction de la Conclusion d’un commentaire. On imagine travailler toujours le texte  choisi dans l’Emile ou de L’Education de Jean-Jacques Rousseau faisant partie d’un Corpus.

Vous aurez revu auparavant  dans « rechercher sur le site » de la rédaction de l’introduction  » ou simplement le mot introduction pour faire en sorte que votre conclusion réponde à votre introduction.

 Donnez aux élèves le nombre de phrases que la conclusion doit contenir avec un titre qu’ils notent puis vous les faites rédiger comme suit.  Que les élèves  inscrivent ce nombre et ces titres sur leur brouillon le jour de l’examen. Ces phrases numérotées peuvent être composées d’une ou deux phrases.

 Phrase 1 :  résumé de mon devoir.  Je  réécris la question . j’y répondrai vraiment à la phrase 3. Auparavant, je décris la façon dont l’auteur a procédé, la façon dont il a mis en scène une situation qui permet de donner des réponses partielles :   « nous avons pu voir au cours des différentes étapes que le pédagogue suit l’élève dans sa démarche intellectuelle et qu’il se met à sa portée … » nous avons pu voir sera remplacé par le sujet qui suit :   le  » pédagogue  »  deviendra le sujet de la phrase.

Ces types de phrase aident bien. Il faut qu’elles soient chronologiques  ou symétriques quand elles utilisent :  » d’une part » il faut mettre la seconde phrase  avec « d’autre part ». Avec soit…soit. Il faut que vous ayez 2 « soit ».

On relit bien pour l’équilibre de la phrase et pour son aspect complet : sujet, verbe, complément : là, réétudions un peu de grammaire ou de syntaxe : Dans un premier temps ,  ou dans une première partie ,  nous avons vu ou constaté que… dans un second temps il semble que …. Dans le dernier l’auteur aboutit à …

Un tel type de phrase aide et permet à l’élève de la  supprimer  en mettant le sujet de sa phrase complétive comme sujet : ex : le maître se met à la portée de son élève comme nous l’avons vu au cours de notre étude. Ils doivent résumer les étapes de leur devoir : les 2 ou 3 parties de leur analyse qu’ils ont étudiées avec soin dans le développement.

 Phrase 2 : Description de la page, de la scène  à nouveau mais j’allais dire de façon aboutie avec répétition du mode de pensée de l’auteur, de son expression, de son style original ou sensible : « on a pu comprendre au cours de la scène entre l’élève Emile et son maître que l’apprentissage ne se fait pas dans les livres de façon « théorique »  mais d’abord par l’observation, l’expérimentation sur place. C’est alors que Rousseau va entraîner son élève dans la Nature et le faire observer. On peut faire des allusions à des méthodes livresques de Rabelais trop théoriques et montrer que Montaigne avait déjà apporté une éducation mieux adaptée à l’enfant où il valait mieux « avoir une tête bien faite que bien pleine ». 

Vous rappellerez qu’il faut éviter absolument de mettre des parenthèses dans les devoirs de français.  On fait une phrase entière avec un mot de liaison . Ces phrases sont  très importantes pour le suivi de la pensée. 

 Phrase 3 : Ouverture de ce problème posé à notre société actuelle concernant les méthodes d’éducation adaptées à chaque âge.  Qu’est-ce que nous apporte l’auteur (le nommer) dans son siècle  (18 ème avant la Révolution française) avec l’aide d’ une autre oeuvre qu’il a écrite : La Nouvelle Héloïse, ou  dans le nôtre 3 siècles après  au début du 21 ème siècle?

 Avec tous les développements de la psychologie dans les matières d’ Education et tous les changements sociologiques et linguistiques de notre monde européen on peut ouvrir encore plus mais il ne faut pas créer un nouveau sujet. Donc ne pas trop « ouvrir » et  bien cibler la fin de la conclusion par rapport à la fameuse question du début qu’on aura réécrite et reformulée en y répondant alors à la fin dans cette phrase 3 .

Les élèves devront s’exercer sur des feuilles de brouillon placées dans le classeur  et qu’ils en rédigent  très régulièrement chez eux pendant 30 minutes jusqu’à l’examen  ou  sur un cahier de brouillon réservé à cet effet et à la préparation de l’oral.

Vous les faites se corriger, vous leur faites éviter les contresens ou des faux sens. 

Faites faire beaucoup de conclusions à ce moment de l’année . Les introductions sont au point .

                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

One thought on “Rédaction de la conclusion d’un commentaire de texte

  1. Pingback: La réponse à la question d’un Corpus au Bac. | Astuces de prof

Comments are closed.