Des idées de regroupements de textes pour vos objets d’étude

books-927394_1280Je vais procéder d’une nouvelle façon. Je vous remercie de mettre pour commentaire les suites ou les compléments à mon article. Vous ajouterez des textes à chaque objet d’étude, c’est ainsi que vous créez  vos séquences avec des annales du bac et d’autres sujets qui vous plaisent (sur les sites des académies par exemple).

À chaque nouvelle année de cours, on complète ou l’on enlève des textes de sa liste ! Au cours de l’année si des regroupements d’oeuvres vous intéressent et peuvent intéresser vos classes, prenez des notes, parlez en à d’autres professeurs et vous confronterez vos objets d’étude pour une autre année. Vous gardez naturellement les sujets de bac d’années antérieures, pas forcément de l’année passée mais des 3 à 5 années antérieures. C’est une astuce à moi et à d’autres. Le corrigé du bac de l’an d’avant, parlez en un peu en résumant mais ne travaillez pas dessus. Travaillez sur vos objets d’études que vous avez crées. Vous vous cultiverez à certains moments et vous écrirez sur votre cahier de création de sujets, ou d’objets d’étude avec des références précises pour les éditions des livres. Ce travail peut se faire sur cahier ou sur votre ordinateur au fil des jours. Ainsi vous accumulerez des documents pour d’autres moments de votre travail de professeur et vous ferez des dossiers avec sujets d’avance dans lesquels vous pouvez puiser. Au bout de 3 années scolaires vous serez bien au point mais posez vos questions à vos tuteurs ou à vos professeurs référants. 

Vous répondez par le commentaire ou par mail et je me permets de refaire une partie d’article astuce avec vos réponses par écrit. Vous suivez les thèmes de votre livre de littérature. Travaillez en suivant le sommaire les textes présents. Ce sera plus pratique pour vos cours au lieu de faire des photocopies qu’il faut limiter. Servez-vous de livres ayant une version numérique. Les grands éditeurs comme Bordas en ont créés… le numérique n’empêche nullement de lire également dans les livres ! Il peut vous être d’une grande aide dans votre pédagogie mais continuez toujours votre pédagogie  bien personnelle.  Vous pourrez ensuite nous dire comment vous les utilisez. 

N’hésitez pas à partager vos solutions, ce sera un article que nous ferons ensemble… collaboratif et évolutif !

De grands thèmes seront les vôtres : vous pourrez faire des rapprochements entre les textes et  vous leur donnerez un titre. Je vous conseille de faire étudier à vos lycéens 5 à 7 passages de chaque œuvre que vous choisirez  et qui seront sur la liste de l’oral du bac en 1ère. En seconde vous les préparez tant à l’écrit qu’à l’oral pour avoir de bonnes bases.  Vous faites alors une sorte de création personnelle qui permet de donner une ligne directrice à votre cours et à vos méthodes d’apprentissage de l’écrit. Le travail de choix de textes peut se faire avec un collègue pour une classe de même niveau .

Ce travail sera surement utile pour votre deuxième trimestre puisque le premier est certainement en route et déjà entamé de moitié ! Dans les débuts de carrière vous vous donnez un objectif annuel mais vous travaillez votre progression sur 1 mois et demi, agenda et crayon en main afin de prévoir vos cours et ne pas les faire la veille.   À la Toussaint vous pouvez orienter ou préciser votre objet d’étude. Les extraits que vous choisirez seront de 20 lignes ou de 20 vers. Vous en trouverez quelques uns écrits en noir  dans mon site astucesdeprof.com On peut les rechercher à leur auteur ou au titre de l’article : les textes de l’été :  « Des textes à lire ou à apprendre ». 

  • L’Amour à travers des extraits de textes (de 3 siècles différents) : le coup de foudre . La Princesse de Clèves (Mme de Lafayette). 
  • l’expression de l’amour : des textes sur l’amour :  Ronsard, Stendhal ( théorie de la cristallisation), les poètes : Baudelaire, Lamartine. 
  • L’Éducation : Rabelais, Montaigne, Rousseau : L’Emile ou de l’Education, ou des extraits de la Nouvelle Héloïse : roman par lettres ravissants à lire où St preux est précepteur de la jeune fille.  Et pourquoi pas un écrivain du 20 ème : Françoise Dolto :  un texte sur les théories de l’éducation .
  • L’Éducation des Filles : Molière ( extrait de scène dans l’école des femmes, dans les femmes savantes, dans les Précieuses Ridicules,  Fénelon (évêque) : traité sur l’Éducation des filles. 
  • L’amour romantique : Lamartine : le Lac,  Hugo : Tristesse d’Olympio 
  • L’amour courtois. 
  • La ville utopique voir des textes sur ce sujet et le roman de  Jules Verne : les 500 miliions de la Begum.
  • Les guerres. Voltaire dans Candide. 
  • De la façon de faire la Paix. (Voltaire)  et des textes de réflexions. 
  • « J’accuse de Zola et l’affaire Dreyfus: l’écriture politique. La défense de la société  par les écrivains avec Germinal de Zola. 
  • L’expression du sentiment de la nature : Les saisons et les mois en poésie : Mai, Décembre Ronsard ,  Musset : Les Nuits de mai, d’octobre, de décembre , Aragon et le mois de mai aussi dans la Diane française. 
  • Le mythe de Don Juan .
  • L’hypocrisie et Tartuffe : des portraits avec les Caractères de La Bruyère et Mme de Sévigné: les Lettres
  • La solitude et Alceste dans  le Misanthrope :  la haine des hommes et de la société. des extraits de la pièce. 
  • Les coquettes dans le théâtre :  Célimène dans le Misanthrope,  Marivaux, Feydau, Labiche,  
  •  La comédie : le reflet d’une société. Les ressorts du comique. Molière, Marivaux,  Feydeau, Labiche. 
  • Le drame : le scandale d’Hernani opposé au théâtre classique  : Hugo avec Hernani  et une tragédie de Racine. 
  • Comparaison entre 2 héros l’un de V. Hugo  : Ruy Blas :  » Le ver de terre amoureux d’une étoile » et  l’autre  de Musset : Lorenzaccio. 
  • le théâtre dans le théâtre : Corneille : l’illusion comique avec d’autres auteurs à nous signaler. 
  • La poésie expression de la  Nature : avec un poème quand je suis vingt ou trente mois sans retourner en Vendômois de Ronsard , Le lac de Lamartine.Vous rajoutez des textes.
  • La poésie de la  Ville et la Modernité chez Baudelaire : Les Fleurs du Mal  et chez d’autres auteurs du 19 ème ,  20 ème  ou  21 ème siècle qui sont des auteurs urbains. 
  • La Ville dans des romans de Balzac. choisissez un titre. Vous faites alors des rapprochements comme objet d’étude. Le jeune homme de province et sa montée à Paris. Vous pouvez faire étudier les pages d’incipit dans des romans de Zola, de Balzac  et d’autres auteurs de votre choix. 
  • L’arrivisme du héros d’un livre :  chez Maupassant : Bel-Ami ,  Julien Sorel chez Stendhal dans  Le Rouge et le Noir, Rubempré, Rastignac  chez Balzac, Octave Mouret patron du premier  Grand Magasin chez Zola dans le Bonheur des Dames .Vous pouvez alors faire étudier les dernières pages de romans (pas forcément les titres les plus connus)  d’auteurs qui conviendront au programme. (relire le B.O. septembre 2010)
  • Le libertinage : Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos et un tableau à expliquer,  à faire décrire  de Fragonard.  (Musée du Luxembourg.) . Il faut savoir raconter, décrire un tableau. 

Je vous propose de continuer à ma suite ou de compléter des regroupements de textes  avec les références précises, en commentaire de cet article-astuce et de proposer de bons titres. Je vous recopierai votre article, vous pourrez le signer ou nommer votre lycée ou votre région. Vous comprenez que les objets d’étude recoupent des sujets actuels, contemporains : la guerre, la violence, le devenir de l’humanité en somme des sujets durs. D’autres peuvent être plus légers concernant l’amour, la poésie, l’utopie. Donc votre métier est passionnant et vous serez à l’affût de tout ce qui intéresse votre classe (analysez leurs attentes, notez sur vos cahiers de cours), lisez les journaux, regardez un peu les programmes TV en littérature et n’hésitez pas à les informer de bonnes émissions, de bons films liés à votre cours  car vous devez toujours rester en lien avec l’information, le quotidien que nous tous vivons élèves et professeurs et en même temps, permettez leur d’accéder à de beaux textes qui les éloignent des préoccupations souvent dures qu’ils peuvent avoir. Le cours de Littérature doit être un moment privilégié de détente intellectuelle aussi et d’efficacité pour que tous ou presque réussissent . Pensez-y. 


Voir aussi…


Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+