3 ème confinement de 16 départements au nord de la France : le variant anglais du Covid

19 mars 2021 : Au bout d’un an de Covid et de 2 confinement voici le 3 ème aménagement d’un confinement par territoires un peu la moitié nord de la France, la région Rhône Alpes, et Nice qui continue d’avoir ce variant anglais  comme on dit suivant les mouvances de ce variant par rapport au premier Covid  .

Le couvre feu existe toujours mais à 19 heures, une heure de plus avec les jours qui rallongent . Notre vie nous demande de suivre plus la nature . Nous dormons plus ne nous couchant plus tard. C’est bien cela .

Les commerces non essentiels sont fermés à nouveau. Voyez les informations car il peut y avoir des évolutions par cas  . Ecoutez la radio pour l’information  chaque matin, france info, radio bleu, sud radio …. et tant d’autres  et regardez de temps à autres Télématin sur la 2 de 6 h 30 à 9 h 25 : je conseille ce moment de conversation unique au monde.  

Ayez  toujours sur vous une carte personnelle écrite par vous ou taper à la machine.

je vous conseille avec votre nom, adresse actuelle, du moment où vous avez l’autorisation de faire 10 km autour de chez vous, ayez aussi le numéro de  téléphone portable  fiable d’une personne qui ouvre son téléphone en cas d’urgence pour vous : si un enfant répond plus que votre conjoint, donnez le nom de l’enfant ou de l’ami adulte ou pas . Vous pouvez avoir une crise cardiaque et ayez votre carte vitale et carte d’identité avec vous avec l’adresse du moment!  et grâce à cela on pourra voir si vous êtes cas contact…

Donc c’est à nous de devenir responsables de notre santé, nous avons appris cela de façon très précise et ces comportements pourront s’adapter à la situation redevenue normale ou avec des virus qui continueront d’exister. Je vous parle des populations qui habitent les grandes villes et Paris. On continue les gestes barrières et surtout le masque dès qu’on croise ou qu’on est avec quelqu’un qu’on ne connait pas … à distance. Soyez vigilants sur qui vous avez pu rencontrer. Evitez les groupes, marchez au moins dehors  on vous le permet! et c’est très bien. 

Vous téléphonez si vous commencez un symptôme : n’allez pas en classe même vous professeur, faites vous tester et que les élèves soient testés :  on vous dira … donc il faut se soigner toujours 2 jours et très vite voir un médecin si la fièvre ne baisse pas  , tout n’est pas une urgence et une maladie c’est 2 jours de fièvre et du repos chez soi sans manger avec la famille! pareil pour le covid là c’est plus. Donc si vous êtes confinés vous vous soignez chez vous en vous retirant des autres dans votre chambre… et mangez à part.

En tout cas, la pandémie n’est pas finie même si on l’espère sans cesse. Tout un pays est concerné même si beaucoup se sentent au point pour être sérieux et que d’autres le seraient moins.  Il faut donc s’adapter, vivre avec et surtout ne pas sans cesse critiquer, on s’adapte un point c’est tout et le principal c’est d’avoir du bon sens et de se sentir responsable de soi par rapport aux autres et au phénomène de masse où ce virus se complait.

La vie d’avant ne peut revenir du jour au lendemain, il va falloir vivre encore en nombre restreint, ou s’arranger pour ne pas voir de monde comme on dit. Il faut du bon sens et de la patience.

Mais pendant ce temps voyez ce qui est positif de notre nouvelle vie.

Savoir qu’il faut être bien logé… avoir de l’espace pour que chacun en ait…Le covid a mis en évidence tout ce qui n’allait pas dans notre société de progrès technologique et numérique. Le côté accueil, le côté espace a été omis trop de temps… on est arrivé à des écarts de conforts, de fortune… et là l’Etat pallie momentanément toutes ces injustices mais ne peut pas tout non plus. Nous sommes aussi partie prenante. Evitons que les pauvretés s’aggravent, soyons généreux quand on peut. 

Savoir sortir de chez soi tous les jours, matin et après midi on marche, heures de repas assez précis , avoir des heures de travail et surtout ne pas rester en pyjama pour travailler, il faut s’habiller dès qu’on a la notion de travail , de rencontre par ordinateur. Pas de pyjama sauf une à deux matinées par semaine jusqu’à 10 heures et pas plus.

Faites un emploi du temps de chez vous et de sorties en fonction de vos impératifs de travail et de vos repas et de vos pauses, de votre vie à vous familiale ou de célibataire  . On ne fait pas du non stop à la maison. C’est le bagne. Cela s’apprend d’être à la maison.

 Les autres matins soyez habillés jusqu’au chaussures pour sortir chercher le pain! ou à la dernière minute vous avez le droit de sortir et vous sortez pour aérer votre cerveau et ne pas déprimer : vous vous promenez le tour du pâté de maison à heures autres que les gens le matin et l’après midi vous faites une grande marche voilà : là vous ne déprimez pas.  Parlez un peu à une personne par moment dehors que vous rencontrez. 

On est moins dans l’urgence et le stress, on n’est plus dans les transports en commun qui nous fatiguaient, il faudra en tenir compte de la distance du travail et de l’habitation, on est plus à se parler les uns les autres en famille, par contre les gens seuls peuvent être très seuls, parlez-leur je vous le dis comme à la campagne! confinez-vous à deux ! en vous testant avant … soyez toujours polis puisqu’on est à distance, il faudra le garder cet aspect de politesse dire bonjour, regarder la personne quand on lui parle, ne baissez pas le nez en marchant , soyez disponible, ! souriez derrière le masque, évitez la violence à force de ne pas trouver les mots justes ...

C’est par manque de mots que les gens se mettent en colère : faites vérifier cela chez vos élèves donc ils s’exprimeront mieux et ne donneront pas le coup de poing ou de couteau! … revoyez l’article sur le poids des mots avec Beaumarchais dans astucesdeprof.com 

Donc cette donnée faite mais avec la nouvelle donnée que ce virus change et se balade plus… soyez toujours avec vos gestes barrières et confinez vous aussi les autres tranches d’âge. Nous les plus âgés on est habitué et du moment qu’on n’est pas malades on est heureux et bientôt vaccinés en étant prudents  sur les qualités de tel vaccin plus adapté à un âge ou pas ou à vos pathologies, dites bien vos pathologies.

Ceux qui se sont confinés ailleurs et venant des zones confinés ayez la politesse de rester confiner sur votre lieu de résidence secondaire ou d’amis ou de famille et après vivez avec la liberté que vous aurez choisie mais avec les gestes barrières. Il faut être prudent quand vous avez changé de territoire pour le nouveau territoire, n’allez pas dans des  petits groupes  de gens non connus de vous,  éloignez-vous toujours au moins  10 jours ou plus selon ce qu’on vous dit.  Si vous aviez un symptôme cachez vous tout de suite et prévenez ceux que vous avez côtoyé pour le Covid . Pour d’autres pathologie restez chez vous aussi… sans la faire attraper à quelqu’un et faites vous soigner les pathologies de  longue durée, prenez bien vos rendez-vous. N’annulez pas. 

 

En tant que professeur vous allez avoir des classes à nombres réduits et à temps différents un jour sur 2 , les élèves faisant du travail chez eux. Organisez les biens. Prenez le temps de donner le travail sur l’agenda de texte et qu’ils fassent avec vous leur répartition de travail déjà en français . Apprenez leur. Cela fera l’objet d’un grand moment qui leur gagnera du temps … vous leur expliquez de faire leur agenda de travail : lecture du cours ou exercices, et apprentissage des leçons, cela s’apprend les leçons … avec un crayon sur un brouillon! 

Donnez du travail mais pas un nombre exorbitant d’exercices : soyez mesurés  avec une masse normale ni trop ni pas assez . Voyez le temps qu’ils passent dans chaque matière pour un travail avec une moyenne de temps commun, les lents et les rapides : ils notent l’heure de début : ainsi vous verrez à quelle heure ils se mettent au travail ,  vous donnez tant d’exercices et vous acceptez mais après avoir donné qu’un nombre ne soit pas fait mais que ce soit fait par eux et bien fait : ils mettent le temps passé ca leur montre leur exigence  et vous trouvez des méthodes pour que vous sachiez qu’ils lisent, écrivent, répondent à des questions par écrit n’oubliez pas . Vous leur dites le temps qu’ils doivent passer  et à quelles heures de la journée ou éventuellement parfois après le dîner si on rédige tranquillement mais il faut commencer la journée…  car il y a les autres matières.

Voyez aussi où vous en êtes de vos objets d’étude : nous sommes mi mars, voyez où en sont les autres professeurs de lettres au besoin. Posez vous des questions d’agenda du reste de votre programme et de mises au point de certains aspects de l’écrit ou de l’oral à faire jusqu’à fin mai … Faites bien donner les méthodes de l’écrit, de l’oral, voyez les manques, voyez les points à compléter. Je vous parlerai de certaines oeuvres dans les semaines à venir. La façon dont vous les avez étudiées.  Y en a t il où vous avez eu du mal? 

Regardez l’article sur l’histoire littéraire sur mon site astucesdeprof.com

Regardez les liens  utiles de site que je vous ai placées à coup de coeur   et allez sur les sites de l’éducation nationale à Lettres seconde première 

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Laisser un commentaire