La répartition de vos séquences sur l’année : quelques exemples.

On appelle séquences des moments regroupés de votre programme littéraire en seconde et en première ayant pour aboutissement le bac de français. Ils consistent dans  l’étude des  différents genres  littéraires associée à  des cours sur des façons d’écrire, des façons de s’exprimer à l’oral par les élèves. Vous essaierez de vous mettre en phase avec les professeurs de votre Lycée.  Contactez en un pour préparer votre cours de rentrée car les devoirs suivent les études des séquences.Sachez informer sur ce que vous faites et communiquez entre professeurs de même niveau de Lettres puis avec d’autres professeurs pourquoi pas d’Histoire ou d’Art ou même d’autres matières plus éloignées. 

Il faut que l’élève soit bien préparé avant de faire un devoir. Ne jamais le prendre en traître.  Il est bon de travailler ensemble même si on vous dit qu’on vous laisse toute liberté. Soyez au diapason. Préparez de toute façon des ébauches de cours d’avance correspondant à chaque séquence et à chaque apprentissage de type de devoir : vous préparez au moins 5 projets de cours d’avance que vous casez à l’occasion au moment où des professeurs vous demanderont  des sujets possibles  . Si vous êtes complètement libre, vous choisissez votre séquence et vous préparez des types d’exercices pour le type de sujet de devoir correspondant à l’étude d’un genre littéraire de la fin du 1er  trimestre. Vous ne préparez qu’un sujet  à la fois sur 3 pendant un bon mois et demi avec quand même le texte d’invention que vous expliquerez; 

On procèdera  en suivant en général les séquences de votre manuel scolaire (celui de votre Lycée à l’édition récente :  bien faire attention à ce point pour que les programmes du B.O. soient suivis.  Demandez également aux élèves l’édition la plus récente et la même pour tous pour l’étude des oeuvres dans des classiques afin d’avoir une pagination commune pour tous  et que vos références soient faciles à trouver rapidement .  On n’utilisera donc pas des classiques trop anciens sauf pour de la documentation personnelle. La même édition est un gain de temps,  croyez-moi . 

Vous nommerez ces séquences à compléter et organiserez avec vos élèves leurs classeurs  régulièrement et de façon ordonnée. La tenue de leur classeur est un moment que vous ne devez pas négliger avec eux : prendre 15 minutes régulièrement pour ordonner les textes,  les faire relire, leur faire corriger l’orthographe, la présentation.  Ils auront un classeur à la maison pour placer les cours anciens à archiver, à  revoir,  à  faire reformuler , à réécrire.

Roman, poésie, théâtre, sont les grands genres littéraires . 

En L vous avez un complément avec la réécriture et avec de la littérature étrangère en langue étrangère (2 heures de plus que les autres sections qui ont 4 heures de français par semaine).

Je vous conseille de faire étudier une séquence d’un genre par trimestre et de commencer par le roman, ensuite par la poésie, ensuite par le théâtre ou d’inverser les 2 derniers genres sauf si le lycée a prévu de faire autrement.  Pour moi de se mettre à faire écrire en seconde ou en première correspond mieux au genre narratif du « roman ». On peut faire des exercices par écrit ou  faire répondre à des questions pour bien écrire : à la manière de . Vous pouvez faire le roman et les incipit (premières pages) ou la dernière page. Certes vous pouvez très bien commencer par un autre genre littéraire : poésie, théâtre. Il faut qu’à la fin de l’année et au mois d’avril mai pour les 1ère tout votre programme soit « bouclé ».

Je vous rajouterai des titres de séquences en cours d’année scolaire 2015-2016 mais en général vous suivez ce que vous avez fait en faculté et en Lycée . Je vous ajouterai des extraits de pièces de théâtre ou de poésie ou de textes connus. Voyez bien le B.O. 2010 qui décrit votre programme de lettres. Par le site de l’Education Nationale vous avez des exemples très précis pour vos mises en route de cours ainsi qu’avec www.weblettres.net

Ces trois grands genres correspondent à chaque trimestre. Ils constituent une division du classeur de chacun de vos élèves. On leur ajoutera selon les besoins une division sur un autre objectif. On leur rajoutera des savoirs-faire à l’écrit : sujet d’invention, commentaire, dissertation. On ajoutera des cours de stylistique, de figures de style, de syntaxe, de grammaire.   J’aimerais que la dissertation soit assimilée en seconde.

j’aimerais que vous donniez une approche de la philosophie dès la seconde  : N’hésitez pas à faire réfléchir vos élèves comme si vous étiez un peu  philosophe  ou travaillez avec un professeur de philo : pourquoi pas? vous innoveriez! L’approche ou des bases de la pensée et de la méthode philosophique (le langage littéraire ou philosophique étant  propre à chaque discipline)  aiderait beaucoup pour leur permettre d’ aborder des sujets de réflexion pour les auteurs comme  Rabelais, Montaigne, Descartes, Pascal, et de Rousseau, Voltaire, Montesquieu, Diderot, les philosophes des Lumières qui seront l’objet de leurs devoirs de fin d’année, de préparation à l’examen anticipé du bac de français et cela sur  2 ans de leur scolarité.

Il faut que vous fassiez un certain temps la  seconde pour bien vous préparer à la première et être en lien avec les professeurs de ces classes, puis vous ferez  des premières quand vous aurez pris de l’assurance et  que vous saurez travailler en conséquence. Vos sujets de devoirs vous les trouvez dans les annales corrigées de 1ère , à moins que vous ne trouviez des exemples dans des livres adaptés à la seconde au CNDP. (voir l’astuce :  vos liens internet) . Si vous ne vous sentez pas sûr de vous, vous  resterez en seconde. D’autres que vous passeront le pas en se cultivant, en préparant des cours  pour faire des premières. Il faut le vouloir pour faire la première et bien intégrer avec des professeurs de ces niveaux l’échéance du bac et la réussite des élèves à cet examen, c’est évident. C’est un gros travail que de préparer ce niveau mais c’est très intéressant. 

Voici un  titre d’ idée de séquences dont vous retrouverez des aspects dans mes astuces (en histoire littéraire, avec l’introduction : texte de Rousseau (l’Emile). J’en donnerai d’autres par la suite.

L’éducation à travers les siècles : avec des textes du 16 ème au 21 ème siècle. Vous choisirez un Rabelais : chez lui, l’enfant ne doit avoir aucun temps libre : tout est pour l’étude . Par contre,  chez Montaigne  (dans les Essais): l’enfant réfléchira par lui-même et en même temps que l’esprit, on développe les disciplines du corps , chez Molière (17 ème siècle)  : dans « les Femmes Savantes » :  c’est au tour des Filles de prendre leur avenir en mains,  au début on ne pensait pas à les cultiver, Fénelon dans « le traité de l’éducation des Filles » se penchent sur la question avec  Madame de Maintenon et sa fameuse Ecole de St Cyr qui existe toujours et pour laquelle Racine a fait jouer ses pièces : lui venait de Port Royal ( voir : jansénisme). Avec  Rousseau au  18 ème siècle une nouvelle pédagogie naît : la nôtre que nous voudrions  fondée sur l’expérimentation et la réflexion personnelle , au  19 ème siècle on estime qu’il faut  l’école pour tous 1881 que l’on nous envie dans le monde, l’école permettant de se hisser dans la société et au 20 ème siècle  c’est le développement de l’école , le bac pour 80% d’élèves, l’accès aux études supérieures, le développement des crèches, des petites classes,  des réformes de l’université, lycée, collège : des pédagogues : Françoise Dolto. Au  21 ème siècle on poursuit les avancées pédagogiques avec les avancées numériques et technologiques : véritable révolution où la pensée est diffusée de façon mondiale à l’instant présent . On fait des  réformes pour un accès à tous, la démographie s’étant accrue de manière sans précédent  et l’on établit  des liens avec les professions plus tard et le monde du travail.   Des textes sur les réformes, sur des matières retirées , des matières nouvelles : langues , technologie, numérique , sur des rythmes scolaires sont votés mais peuvent évoluer dans le sens du respect de la pensée de chacun et en faisant en sorte que nous ne perdions pas notre patrimoine classique avec la disparition totale  de disciplines anciennes : latin. Attention à conserver et à former encore  des professeurs de latin, discipline à  la base de notre langue et de notre littérature classique française afin que celle-ci soit compréhensible à nos descendants. 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+