La répartition de vos séquences sur l’année : quelques exemples.

On appelle séquences des moments regroupés de votre programme littéraire en seconde et en première ayant pour aboutissement le bac de français. Ils consistent dans  l’étude des  différents genres  littéraires associée à  des cours sur des façons d’écrire, des façons de s’exprimer à l’oral par les élèves. Vous essaierez de vous mettre en phase avec les professeurs de votre Lycée.  Contactez en un pour préparer votre cours de rentrée car les devoirs suivent les études des séquences.Sachez informer sur ce que vous faites et communiquez entre professeurs de même niveau de Lettres puis avec d’autres professeurs pourquoi pas d’Histoire ou d’Art ou même d’autres matières plus éloignées. 

Il faut que l’élève soit bien préparé avant de faire un devoir. Ne jamais le prendre en traître.  Il est bon de travailler ensemble même si on vous dit qu’on vous laisse toute liberté. Soyez au diapason. Préparez de toute façon des ébauches de cours d’avance correspondant à chaque séquence et à chaque apprentissage de type de devoir : vous préparez au moins 5 projets de cours d’avance que vous casez à l’occasion au moment où des professeurs vous demanderont  des sujets possibles  . Si vous êtes complètement libre, vous choisissez votre séquence et vous préparez des types d’exercices pour le type de sujet de devoir correspondant à l’étude d’un genre littéraire de la fin du 1er  trimestre. Vous ne préparez qu’un sujet  à la fois sur 3 pendant un bon mois et demi avec quand même le texte d’invention que vous expliquerez; 

On procèdera  en suivant en général les séquences de votre manuel scolaire (celui de votre Lycée à l’édition récente :  bien faire attention à ce point pour que les programmes du B.O. soient suivis.  Demandez également aux élèves l’édition la plus récente et la même pour tous pour l’étude des oeuvres dans des classiques afin d’avoir une pagination commune pour tous  et que vos références soient faciles à trouver rapidement .  On n’utilisera donc pas des classiques trop anciens sauf pour de la documentation personnelle. La même édition est un gain de temps,  croyez-moi . 

Vous nommerez ces séquences à compléter et organiserez avec vos élèves leurs classeurs  régulièrement et de façon ordonnée. La tenue de leur classeur est un moment que vous ne devez pas négliger avec eux : prendre 15 minutes régulièrement pour ordonner les textes,  les faire relire, leur faire corriger l’orthographe, la présentation.  Ils auront un classeur à la maison pour placer les cours anciens à archiver, à  revoir,  à  faire reformuler , à réécrire.

Roman, poésie, théâtre, sont les grands genres littéraires . 

En L vous avez un complément avec la réécriture et avec de la littérature étrangère en langue étrangère (2 heures de plus que les autres sections qui ont 4 heures de français par semaine).

Je vous conseille de faire étudier une séquence d’un genre par trimestre et de commencer par le roman, ensuite par la poésie, ensuite par le théâtre ou d’inverser les 2 derniers genres sauf si le lycée a prévu de faire autrement.  Pour moi de se mettre à faire écrire en seconde ou en première correspond mieux au genre narratif du « roman ». On peut faire des exercices par écrit ou  faire répondre à des questions pour bien écrire : à la manière de . Vous pouvez faire le roman et les incipit (premières pages) ou la dernière page. Certes vous pouvez très bien commencer par un autre genre littéraire : poésie, théâtre. Il faut qu’à la fin de l’année et au mois d’avril mai pour les 1ère tout votre programme soit « bouclé ».

Je vous rajouterai des titres de séquences en cours d’année scolaire 2015-2016 mais en général vous suivez ce que vous avez fait en faculté et en Lycée . Je vous ajouterai des extraits de pièces de théâtre ou de poésie ou de textes connus. Voyez bien le B.O. 2010 qui décrit votre programme de lettres. Par le site de l’Education Nationale vous avez des exemples très précis pour vos mises en route de cours ainsi qu’avec www.weblettres.net

Ces trois grands genres correspondent à chaque trimestre. Ils constituent une division du classeur de chacun de vos élèves. On leur ajoutera selon les besoins une division sur un autre objectif. On leur rajoutera des savoirs-faire à l’écrit : sujet d’invention, commentaire, dissertation. On ajoutera des cours de stylistique, de figures de style, de syntaxe, de grammaire.   J’aimerais que la dissertation soit assimilée en seconde.

j’aimerais que vous donniez une approche de la philosophie dès la seconde  : N’hésitez pas à faire réfléchir vos élèves comme si vous étiez un peu  philosophe  ou travaillez avec un professeur de philo : pourquoi pas? vous innoveriez! L’approche ou des bases de la pensée et de la méthode philosophique (le langage littéraire ou philosophique étant  propre à chaque discipline)  aiderait beaucoup pour leur permettre d’ aborder des sujets de réflexion pour les auteurs comme  Rabelais, Montaigne, Descartes, Pascal, et de Rousseau, Voltaire, Montesquieu, Diderot, les philosophes des Lumières qui seront l’objet de leurs devoirs de fin d’année, de préparation à l’examen anticipé du bac de français et cela sur  2 ans de leur scolarité.

Il faut que vous fassiez un certain temps la  seconde pour bien vous préparer à la première et être en lien avec les professeurs de ces classes, puis vous ferez  des premières quand vous aurez pris de l’assurance et  que vous saurez travailler en conséquence. Vos sujets de devoirs vous les trouvez dans les annales corrigées de 1ère , à moins que vous ne trouviez des exemples dans des livres adaptés à la seconde au CNDP. (voir l’astuce :  vos liens internet) . Si vous ne vous sentez pas sûr de vous, vous  resterez en seconde. D’autres que vous passeront le pas en se cultivant, en préparant des cours  pour faire des premières. Il faut le vouloir pour faire la première et bien intégrer avec des professeurs de ces niveaux l’échéance du bac et la réussite des élèves à cet examen, c’est évident. C’est un gros travail que de préparer ce niveau mais c’est très intéressant. 

Voici un  titre d’ idée de séquences dont vous retrouverez des aspects dans mes astuces (en histoire littéraire, avec l’introduction : texte de Rousseau (l’Emile). J’en donnerai d’autres par la suite.

L’éducation à travers les siècles : avec des textes du 16 ème au 21 ème siècle. Vous choisirez un Rabelais : chez lui, l’enfant ne doit avoir aucun temps libre : tout est pour l’étude . Par contre,  chez Montaigne  (dans les Essais): l’enfant réfléchira par lui-même et en même temps que l’esprit, on développe les disciplines du corps , chez Molière (17 ème siècle)  : dans « les Femmes Savantes » :  c’est au tour des Filles de prendre leur avenir en mains,  au début on ne pensait pas à les cultiver, Fénelon dans « le traité de l’éducation des Filles » se penchent sur la question avec  Madame de Maintenon et sa fameuse Ecole de St Cyr qui existe toujours et pour laquelle Racine a fait jouer ses pièces : lui venait de Port Royal ( voir : jansénisme). Avec  Rousseau au  18 ème siècle une nouvelle pédagogie naît : la nôtre que nous voudrions  fondée sur l’expérimentation et la réflexion personnelle , au  19 ème siècle on estime qu’il faut  l’école pour tous 1881 que l’on nous envie dans le monde, l’école permettant de se hisser dans la société et au 20 ème siècle  c’est le développement de l’école , le bac pour 80% d’élèves, l’accès aux études supérieures, le développement des crèches, des petites classes,  des réformes de l’université, lycée, collège : des pédagogues : Françoise Dolto. Au  21 ème siècle on poursuit les avancées pédagogiques avec les avancées numériques et technologiques : véritable révolution où la pensée est diffusée de façon mondiale à l’instant présent . On fait des  réformes pour un accès à tous, la démographie s’étant accrue de manière sans précédent  et l’on établit  des liens avec les professions plus tard et le monde du travail.   Des textes sur les réformes, sur des matières retirées , des matières nouvelles : langues , technologie, numérique , sur des rythmes scolaires sont votés mais peuvent évoluer dans le sens du respect de la pensée de chacun et en faisant en sorte que nous ne perdions pas notre patrimoine classique avec la disparition totale  de disciplines anciennes : latin. Attention à conserver et à former encore  des professeurs de latin, discipline à  la base de notre langue et de notre littérature classique française afin que celle-ci soit compréhensible à nos descendants. 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Vos textes de l’été à lire ou à apprendre : Ronsard, Chateaubriand, Lamartine.

Trois textes à lire ou à apprendre. A faire apprendre plus tard à vos élèves. Faites travailler votre mémoire et celle des plus jeunes. 

Le thème du jour : d’un lieu en France et d’un grand auteur français. 

 

« Quand je suis 20 ou 30 mois sans retourner en Vendômois … » 

 De Pierre de Ronsard 16 ème siècle (né au château de la Possonnière en 1524-1585 meurt à Saint-Cosme)

 

avant un poème de Ronsard

Quand je suis vingt ou trente mois

Sans retourner en Vendômois

Plein de pensées vagabondes,

Plein d’un remords et d’un souci,

Aux rochers, je me plains ainsi,

Aux bois, aux antres, et aux ondes :

 

«  Rochers, bien que soyez âgés

De trois mille ans, vous ne changez

Jamais ni d’état ni de forme :

Mais toujours ma jeunesse fuit,

Et la vieillesse qui me suit

De jeune en vieillard me transforme.

 

«  Bois, bien que perdiez tous les ans

En hiver vos cheveux mouvants

L’an d’après qui se renouvelle

Renouvelle aussi votre chef :

Mais le mien ne peut derechef

Ravoir sa perruque nouvelle.

 

« Antres, je me suis vu chez vous

Avoir jadis verts les genoux,

Le corps habile, et la main bonne :

Mais ores j’ai le corps plus dur

Et les genoux, que n’est le mur

Qui froidement vous environne.

 

« Ondes, sans fin vous promenez,

Et vous menez et ramenez

Vos flots d’un cours qui ne séjourne

Et moi sans faire long séjour

Je m’en vais de nuit et de jour

Au lieu d’où plus on ne retourne. »

 

Si est-ce que je ne voudrois

Avoir été ni roc ni bois

Antre, ni onde, pour défendre

Mon corps contre l’âge emplumé,

Car ainsi dur je n’eusse aimé

Toi qui m’as fait vieillir Cassandre.

 

Odes, IV,10

 

 Les enfants : leurs bêtises  à St Malo sur la plage du Sillon : de François-René de Chateaubriand (1768-1848) enterré à la pointe du Grand-Bé, face à la mer devant Saint Malo où il passa son enfance . 

 

les pieux : un certain Gesril et Châteaubriand , les bonnes, les enfants sur les pieux tombent les uns sur les autres. Mémoires d'outre tombe
Les pieux  brise-lames : un certain Gesril et Châteaubriand , les Bonnes, les enfants sur les pieux tombent les uns sur les autres. Le dernier tombe par terre.  Mémoires d’outre tombe. St Malo.

 

Nous étions un dimanche sur la grève, à l’éventail de la porte Saint –Thomas à l’heure de la marée. Au pied du château et le long du Sillon, de gros pieux enfoncés dans le sable protègent les murs contre la houle. Nous grimpions ordinairement au haut de ces pieux pour voir passer au-dessous de nous les premières ondulations du flux. Les places étaient prises comme de coutume ; plusieurs petites filles se mêlaient aux petits garçons. J’étais le plus en pointe vers la mer, n’ayant devant moi qu’une jolie mignonne Hervine Magon, qui riait de plaisir et pleurait de peur. Gesril se trouvait à l’autre bout du côté de la terre. Le flot arrivait, il faisait du vent ; déjà les bonnes et les domestiques criaient : « Descendez, Mademoiselle ! descendez , Monsieur ! » Gesril attend une grosse lame : lorsqu’elle s’engouffre entre les pilotis, il pousse l’enfant assis auprès de lui ; celui-là se renverse sur un autre ; celui-ci sur un autre : toute la file s’abat comme des moines de cartes, mais chacun est retenu par son voisin ; il n’y eut que la petite fille de l’extrémité de la ligne sur laquelle je chavirai qui, n’étant appuyée par personne, tomba. Le jusant l’entraîne ; aussitôt mille cris, toutes les bonnes retroussant leurs robes et tripotant dans la mer, chacune saisissant son magot et lui donnant une tape. Hervine fut repêchée ; mais elle déclara que François l’avait jetée bas. Les bonnes fondent sur moi ; je leur échappe ; je cours me barricader dans la cave de la maison : l’armée femelle me pourchasse. Ma mère et mon père étaient heureusement sortis . La Villeneuve défend vaillamment la porte et soufflette l’avant-garde ennemie. Le véritable auteur du mal, Gesril , me prête secours, il monte chez lui, et avec ses deux sœurs jette par les fenêtres des potées d’eau et des pommes cuites aux assaillantes. Elles levèrent le siège à l’entrée de la nuit mais cette nouvelle se répandit dans la ville, et le chevalier de Chateaubriand, âgé de neuf ans, passa pour un homme atroce un reste de ces pirates dont saint Aaron avait purgé son rocher.

 

Livre premier, chap. 5

De François-René de Chateaubriand : les Mémoires d’Outre-Tombe. 1826

 

Alphonse de Lamartine né à Mâcon en 1790 – 1869 enterré à Saint-Point)

Sa famille refuse les funérailles nationales.

 

Le Lac

Les Méditations 1820

 

attaché au Lac de Lamartine
Le lac du Bourget : Le lac de Lamartine.

 

 

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,

Dans la nuit éternelle emportés sans retour,

Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges

Jeter l’ancre un seul jour ?

 

O lac ! l’année à peine a fini sa carrière,

Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,

Regarde ! Je viens seul m’asseoir sur cette pierre

Où tu la vis s’asseoir !

 

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes

Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés ;

Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes

 Sur ses pieds adorés. 

 

Un soir t’en souvient-il ? Nous voguions en silence !

On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,

Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence

Tes flots harmonieux.

 

Tout à coup des accents inconnus à la terre

Du rivage charmé frappèrent les échos ;

Le flot fut attentif, et la voix qui m’est chère

Laissa tomber ces mots :

 

« O temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices,

Suspendez votre cours !

Laissez nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

 

« Assez de malheureux ici-bas vous implorent

Coulez, coulez pour eux ;

Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;

Oubliez les heureux.

 

« Mais je demande en vain quelques moments encore,

Le temps m’échappe et fuit ;

Je dis à cette nuit : « Sois plus lente », et l’aurore

Va dissiper la nuit ;

 

« Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,

Hâtons-nous, jouissons !

L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;

Il coule , et nous passons ! »

 

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d’ivresse,

Où l’amour à long flots nous verse le bonheur,

S’envolent loin de nous de la même vitesse

Que les jours de malheur ?

 

Hé quoi ! n’en pourrons-nous fixer au moins la trace ?

Quoi ! passés pour jamais ? quoi ! tout entiers perdus ?

Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,

Ne nous les rendra plus ?

 

Eternité, néant, passé, sombres abîmes,

Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?

Parlez : nous rendrez -vous ces extases sublimes

Que vous nous ravissez ?

 

O lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !

Vous que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,

Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,

Au moins le souvenir !

 

Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,

Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,

Dans l’astre au front d’argent qui blanchit ta surface

De ses molles clartés !

 

 

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,

Que les parfums légers de ton air embaumé

Que tout ce qu’on entend, l’on voit où l’on respire,

Tout dise : « Ils ont aimé ! »

 

 

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Le titre de mes astuces p.6

 Choisissez l’article qui vous convient . Notez le titre de l’index  de la page sur rechercher sur le site  . Cliquez dans le titre. 

L’été  et les vacances : nos lectures, nos coups de coeur en détente.

1) Vos textes de l’été : à lire ou à apprendre :  Ronsard, Madame de La Fayette, Verlaine.

2) Professeurs de Lettres seconde, première bac de français  : vous venez d’être nommés : mon site astucesdeprof.com est pour vous. 

3) Vos textes de l’été  : à lire ou à apprendre : Ronsard, Chateaubriand, Lamartine. 

4) La répartition de vos séquences sur l’année. 

5) Vos textes de l’été : à lire ou à apprendre : Baudelaire, Nerval, Apollinaire.  

6) « Une soirée perdue  » de Musset. Questions sur des personnages de Molière . Liens entre l’opéra et les auteurs français.

7) Dans quelle pièce de Molière sont les personnages suivants?

8) des extraits des « Femmes Savantes » à lire parfaitement ou à apprendre.

9) votre carrière.

10) les visiteurs de mon site en plus des professeurs de Lettres en lycée.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Professeurs de Lettres en seconde, première préparation bac de français : vous venez d’être nommés. Mon site : astucesdeprof.com est pour vous.

Vous venez de terminer vos études,  vous avez déjà fait des stages en école, vous attendez votre nomination . Ou alors, vous êtes plus ancien dans le métier et vous avez enfin souhaité enseigner dans les classes de Lycée qui vont se révéler passionnantes :  c’est bien ! je vous félicite, vous avez bien voulu sauter le pas : c’est un autre métier d’être professeur en Lycée qu’en Collège je le dis toujours.  C’est du travail intellectuel et c’est très valorisant. Pourquoi pas plus tard être en enseignement supérieur? Vous connaissez alors vos classes.  Ou alors beaucoup moins drôle,  vous attendez un poste et vous n’êtes pas encore fixé sur celui-ci , cela arrive de ne pas faire tout de suite la rentrée! et de commencer après . Vous êtes donc obligé de vous préparer à  toute éventualité de la Rentrée 2015-2016 et là mon site astucesdeprof.com va vous aider dans vos interrogations, ce site  qui vous est destiné pour la classe de seconde ou de première qui va vous être confiée. Vous pouvez préparer un schéma, des plans de cours et prévoir 2 niveaux de classes possibles! Vous répartissez  au crayon sur un agenda les pages de vos textes correspondant à une séquence. (voir  mot-clé que vous entrez sur « rechercher sur le site ») et vous remplirez  les blancs avec les textes des livres de Lettres de la classe que vous aurez enfin!  Vous pouvez nous dire dans quel cas vous vous trouvez avant votre nomination ? Et comment vous réglez vos difficultés? 

Professeurs de seconde première vous venez d'être nommés.
Préparez vos cours de rentrée.

Vous trouverez des conseils pédagogiques pour les premiers cours dans les pages 1 à 3 des titres de vos astuces dont « la préparation de votre premier cours ».

Relisez le Mode d’emploi du site astucesdeprof.com

  Vous avez sans doute des classes de collèges et vous voici aussi en seconde ou en première. Les astuces de mon site sont pour ces niveaux qui demandent une certaine expérience. Il est possible comme je vous l’ai dit que votre nomination soit retardée . Préparez absolument un premier cours avec votre présentation et votre séquence à l’avance : si vous remplacez un professeur et que vous l’avez rencontré vous voyez comment aménager votre cours.

L’indispensable est que vous ayez toujours un certain nombre de cours préparés à l’avance  dans un dossier de rentrée :  Préparez  3 à 5 sujets  avec des plans de cours correspondant à des séquences pour vous adapter si vous ne savez pas votre nomination  quitte à redéfinir votre ligne de cours plus tard au bout d’un ou deux cours pour être dans la lignée du lycée s’il le faut . Vous rectifiez régulièrement votre ligne de cours dans votre agenda et vous avancez par quinzaine ou mois et demi, en modifiant selon la classe et le rythme de celle-ci . 

1) Vos rapports avec la Direction, le secrétariat et vos collègues lors de votre rentrée. 

 Le Directeur auquel vous devez être présenté, sinon sachez bien vous présenter à lui en disant votre nom et classe que vous allez faire chez lui ,  vous introduira auprès de  vos collègues et  vous mènera auprès du secrétariat du lycée très important pour vous (ayez un interlocuteur avec le conseiller d’éducation de votre niveau de classe . Vous obtiendrez  l’agenda  des devoirs sur table (appelés DST chaque trimestre)  qui conditionneront votre vie de Professeur. Voyez si vous pouvez profiter des sujets de devoirs de vos collègues pour vos classes ou si vous devez les créer. Réunissez vous sur ce point. Allez aux réunions d’informations et de formations (lisez les panneaux dans la salle des Professeurs). 

(se reporter aux  mots-clés : la prérentrée,  vos deux agendas, vos outils de travail). 

 Les conseils de classe de chaque trimestre seront l’aboutissement de votre travail et de celui de vos élèves. 

Si vous avez eu des classes d’examen , vous pouvez leur demander les résultats de vos élèves à l’épreuve anticipée de français (notes eaf 2015) car ils oublieront de vous les donner et vous éprouvez l’envie de savoir. Vous sentez un manque qui se comprend vue votre implication dans l’épreuve. C’est à vous de leur demander et cela permettra à d’autres professeurs de connaître les notes. Individuellement si vous rencontrez un élève demandez-lui sa note: il sera touché.

Voyez l’utilisation du numérique dans votre établissement : cahier de classe, tableau… et moyenne des notes. Appréciations sur les élèves à chaque trimestre. Vous-mêmes archivez en conséquences sur ordinateur vos cahiers personnels et carnets de notes  de façons précises. 

Faites-vous expliquer par un collègue le déroulement de l’année , les exigences du lycée où vous êtes et prenez bien des notes le jour de la Prérentrée. Si vous n’avez pas assisté à celle-ci, demandez les informations au secrétariat, toujours lui. 

2) Votre temps de travail en plus des heures de cours sera à bien établir par vous : se faire son agenda de professeur.

3) Comment vous situer la ou les premières années d’un niveau de classe ?  :  Observez, regardez,  après quoi vous jugerez et rectifierez comme vous le sentez l’évolution de vos cours.  Il faut vous mettre en rapport avec  le professeur de lettres  de votre niveau qui vous servira de tuteur et vous aidera.  N’abusez cependant  pas de son temps, soyez toujours discret, mais regroupez vos questions précises,  soyez professionnel, n’hésitez pas à lui demander conseil et dites lui aussi ce que vous faites. Les échanges seront bons et fructueux si vous êtes en confiance l’un envers l’autre. 

Soyez discrets par rapport aux élèves, à leur vie . Soyez respectueux des élèves : ils sauront vous respecter.

Sachez respecter leurs parents, ne pas donner de jugements devant ou les élèves ou les professeurs et mettre une distance quand il faut : vous ne pouvez pas les remplacer mais faites bien votre travail .  

Cet aspet de votre métier de Professeur  « autour de vos cours » prend du temps : il suppose de l’autonomie, de la création, mais de la gestion de votre temps car l’essentiel est toujours à faire : faire son cours, corriger, améliorer les élèves.  Il faut savoir gérer sans se laisser déborder et en étant ponctuel. Trouvez votre organisation dès le début et sur cahier ou carnet et sur ordinateur 

4)  Vous analyserez votre vie à l’intérieur  de votre classe et de votre première confrontation aux élèves. Vous noterez l‘aspect de la psychologie très important de votre métier. (se reporter au mot clé : le déroulement du cours)

Vous reporter à  l’astuce : de la préparation du premier cours et à la gestion du temps vous apprendrez à être à l’aise dans votre classe,  à savoir vous mouvoir, marcher dans la classe car vous allez avoir un rôle de « représentation », à analyser des situations avec vos élèves, à rendre intéressants vos cours.  

Si vous connaissez bien des textes cela vous permettra de faire de l’effet auprès de vos élèves auxquels vous ferez apprendre des morceaux d’anthologie. Ayez une voix agréable, sachez la poser.  Vous pourrez alors mieux  vous projeter avec plaisir dans votre nouvelle profession qui est en attente de jeunes professeurs comme vous dynamiques, passionnés et qui vont être passionnants.

L’été vous a permis de vous cultiver et à préciser quelle image vous allez donner de vous.  

 Vous pouvez nous questionner par courrier personnel ou par facebook du site dès maintenant en lisant un article-astuce.  Vous nous dîtes bien votre situation.   Nous vous répondrons dans la mesure du possible ou vous vous répondrez entre lecteurs. Vous pouvez lire les astuces du début de l’année catégorie : Rentrée, organisation. Vous choisissez. Ils ont été traités. Vous prenez ce qui vous convient et en faites votre bien. 

Merci aux professeurs en poste de nous présenter leurs cours de rentrée avec les conseils qu’ils fournissent aux élèves  . Leur expérience sera utile aux plus jeunes avec des exemples réels dans les classes. 

Vous pouvez signer vos astuces de votre nom ou d’un pseudo et dire votre ville.  

Vous lirez A propos, puis le Mode d’emploi.

5)  Vous êtes en fin de vos vacances et il faut songer à la Rentrée.  Vous avez pu avoir fait un certain nombre de lectures et de textes pendant l’été et vous avez pu commencer à constituer vos premiers cours avec des références précises n’oubliez pas (Titres, auteurs, dates, édition, page, ligne, vers )  : reportez vous aux catégories : Organisation, Savoir-Etre, Rentrée. Préparez bien votre rentrée, préparez une sorte d’introduction à vos premiers cours avec des mots simples bien inscrits sur papier ou sur tablette et sachez vous présenter aux élèves de façon simple et naturelle, vous vous nommerez, vous épellerez votre nom et répétez cela chez vous devant votre miroir… Après vous nous décrirez votre quotidien . Vous analyserez à chaque cours votre situation,vos progrès et ceux de vos élèves. 

Avec mes amitiés à tous et bonne préparation de rentrée après ces vacances à la fois reposantes  et studieuses.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Vos textes de l’été à lire ou à apprendre : Ronsard, Mme de Lafayette, Verlaine.

Trois textes à lire ou à apprendre .  A faire apprendre plus tard à vos élèves. Faites travailler votre mémoire et celle des très jeunes. 

 

 le thème du jour : la femme dont l’homme  a rêvé .

 

Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,

Assise auprès du feu, dévidant et filant

Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant,

« Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle  »

 

Lors vous n’aurez servante oyant telle nouvelle

Déjà sous le labeur à demi sommeillant,

Qui au bruit de mon nom ne s’aille réveillant,

Bénissant votre nom de louange immortelle.

 

Je serai sous la terre : et fantôme sans os

Par les ombres myrteux je prendrai mon repos ;

Vous serez au foyer une vieille accroupie

 

Regrettant mon amour et votre fier dédain.

Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain ;

Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

 Ronsard, sonnets pour Hélène 1578,

 

La rencontre au bal.

 » Mme de Clèves acheva de danser, et, pendant qu’elle cherchait des yeux quelqu’un qu’elle avait dessein de prendre, le roi lui cria de prendre celui qui arrivait. Elle se tourna et vit un homme qu’elle crut d’abord ne pouvoir être que M. de Nemours, qui passait par- dessus quelques sièges pour arriver où l’on dansait; ce prince était fait d’une sorte qu’il était difficile de ne pas être surpris de le voir quand on ne l’avait jamais vu, surtout ce soir-là, où le soin qu’il avait pris de se parer augmentait encore l’air brillant qui était dans sa personne ; mais il était aussi difficile de voir Mme de Clèves pour la première fois sans avoir un grand étonnement.

M. de Nemours fut tellement surpris de sa beauté que, lorsqu’il fut proche d’elle et qu’elle lui fit la révérence, il ne put s’empêcher de donner des marques de son admiration. Quand ils commencèrent à danser, il s’éleva dans la salle un murmure de louanges. Le roi et les reines se souvinrent qu’ils ne s’étaient jamais vus et trouvèrent quelque chose de singulier des les voir danser ensemble sans se connaître. Ils les appelèrent quand ils eurent fini, sans leur donner le loisir de parler à personne, et leur demandèrent s’ils n’avaient pas bien envie de savoir qui ils étaient et s’ils ne s’en doutaient point. « 

Madame de la Fayette : La princesse de Clèves 1678

le film avec J.F.Poron et Marina Vlady .

 

Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

D’une femme inconnue, et que j’aime et qui m’aime,

Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même

Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

 

Car elle me comprend, et mon coeur, transparent

Pour elle seule, hélas ! cesse d’être un problème

Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,

Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

 

Est-elle brune, blonde ou rousse ? – je l’ignore.

Son nom? je me souviens qu’il est doux et sonore

Comme ceux des aimés que la Vie exila.

 

Son regard est pareil au regard des statues,

Et pour sa voix, lointaine,  et calme, et grave, elle a

L’inflexion des voix chères qui se sont tues.

 

Verlaine, Poèmes saturniens 1866

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

De l’art de corriger oral et écrit : sujet L sur le voyage.

 Sur la notation et l’évaluation en français pour ces niveaux de lycée : vous pouvez vous reporter aux titres des  astuces  suivant : vous pouvez écrire dans » rechercher « : notation et vous aurez des articles sur le sujet. 

  • copie à rendre en seconde, première : quantité, nombre de pages, de lignes. 
  • cours de corrigé des copies de seconde. 
  • temps de correction des copies : la notation 

 Les nuits et veilles d’oral cette année ont pu être difficiles pour tous  avec la chaleur de l’été 2015  en France et le lendemain, vous avez dû , vous, les professeurs être bien disponibles aux élèves pour lesquels leur avenir avait une grande importance et qu’ils aient pu  grâce à leur travail avoir des points en plus pour avoir leur bac l’an prochain et   surtout briguer une mention  en Terminale.

Pour la correction orale :  Il faut que  l’élève soit au mieux de son intelligence et de la façon dont il va passer son oral dépend ses résultats. Apprenez-lui à être « détendu » par un bonjour sympathique et à faire une oeuvre créative d’interprétation personnelle du texte sur lequel il est interrogé. Lancez-le sur une bonne piste à l’oral et écoutez. Aidez-le un tout petit peu s’il semble très réservé. 

Je vous avouerai que les soirs d’oral vous serez épuisé car vous donnez beaucoup de vous à écouter ainsi toute la journée. Vous nous direz quelle a été votre expérience et  quelles ont été les solutions pour vous améliorer en tant qu’examinateur afin de mieux noter les élèves et de vous permettre de bien faire passer chaque élève en temps voulu, d’avoir bien donné le travail au suivant et d’être attentif au premier après avoir réglé la notation du précédent auquel vous aurez aussi donné votre attention et ainsi de suite. 

A la fin de chaque journée : remettez-vous bien! Sachez que vous ne serez pas disponible ces jours-là pour votre famille ou vos amis . Ne prenez pas d’autres obligations plus tard. Ce sont des journées intenses. Organisez-vous pour être au calme. Vous aurez besoin d’être tranquille. 

Plus tard dans la soirée vous faites une mise au point sur votre carnet de notation ou sur ordinateur.

Vous vous dites :  tel élève mérite mieux, tel autre :  finalement, j’ai été trop généreux . Retrouvez à chaque fois des critères de plus en plus fiables. Homogénéisez votre notation par rapport à ce que vous disent les élèves, aux erreurs qu’ils commettent (mais ne les comptez pas plusieurs fois)  ou aux aspects positifs de leurs prestations (là mettez des points en plus) . Notez vos réactions. Améliorez-vous pour le lendemain.

 Pour la correction écrite : revoyez certaines copies , déplacez en qui passent d’une pile à une autre ,  par rapport à une note donnée un peu vite. Merci pour les élèves de rajouter : de 1 à 5 points pour des copies moyennes ( un 10 peut être amélioré, considérez la copie à nouveau ) ou de 6 à 9 points pour les bonnes et très bonnes copies en plus à vérifier elles aussi  : 12 ou 14 mis au début d’une correction où on n’a pas encore bien fixé ses critères de notation peuvent être  améliorés parfois jusqu’à des 16 ou plus en cas rares certes mais sachez la détecter cette copie qui est bonne voire excellente ! .

Tenez compte des coefficients  pour leur bac de l’an prochain.   Il ne s’agit pas de donner  des points mais de les obtenir s’ils les  méritent . Il ne s’agit pas d’enlever ou d’ajouter des points en moins ou en plus  de façon arbitraire et injustifiée : même les points en plus doivent trouver leur justification par rapport à vous-même et à l’élève : c’est pourquoi suivez un barème et celui qu’on vous propose ou celui que je vous ai proposé par rapport à la note moyenne de la partie du devoir en plus ou en moins et ceci toujours au crayon car vous ne devez pas raturer. Vous repasserez au stylo rouge bic ou bille feutre la note à la fin.   Vous pouvez laisser  la note détaillée à vérifier toujours au crayon ou l’effacer sur la copie comme vous voulez. A l’extrême fin, vous gommez la note  (avec une gomme propre) et vous repassez au bic fin et propre ou à  bille feutre rouge fine la note définitive, les autres notes détaillées restant ou non  au crayon propre  . Vous aurez fait une addition justifiée dans tous les cas. Vous noterez ainsi le plus juste possible. Si vous mettez 5 ou moins de 5 sur 20 vous devez expliquer, justifier votre note. 

Si vous pénalisez pour l’orthographe, ou pour un contresens grave,  vous ne pénalisez qu’une fois : -1 ou -2 points pour tel manque ou omission ou erreur et après vous notez avec un barème qui vous est donné en plus du vôtre si on vous en laisse la possibilité? Vous obéissez au barème exigé par l’Education Nationale même si vous le contestiez. 

Regardez sur internet ce qu’a dit Laurent Gaudé du fameux contresens qui n’en est pas un. Il dit que le Tigre existe bien dans le passage et que dans la Poésie on peut jouer sur les mots : les fleuves s’appelant : le Tigre et l’Euphrate. C’est à l’élève et au professeur de se documenter et de se cultiver à la suite d’une épreuve.  Et c’est bien d’avoir eu un beau texte d’un contemporain au bac. Je vous en avais parlé de cet aspect de textes contemporains du bac . Cherchez sur internet  à  » Gaudé » qui a été très heureux et surpris de voir son texte choisi. Vous verrez sa justification après la panique des élèves sur facebook (que ceux-ci doivent regarder avec prudence )  sur ce « contresens » qui n’en est pas un. L’auteur les apaise .   Donc faites votre notation normalement.

Vous pourrez nous dire comment cela s’est passée cette année pour vous si vous avez été examinateur et quelles étaient les directives de notation même si vous avez été surpris? On apprend beaucoup à être correcteur. Vous aurez des étapes de votre carrière où le fait de faire passer des interrogations, des oraux est un plus dans votre carrière et à mettre sur votre CV de professeur.  Les élèves pourraient être rassurés de savoir qu’il y a une commission d’harmonisation à laquelle vous avez assisté et où l’on compare les résultats de l’année sur  leur bulletin scolaire avec  la note d’examen. 

Apprenez à vous adapter aux directives de l’Education Nationale. On ne vous demande pas votre avis. Il y a eu des commissions auparavant vous devez vous en douter. Appliquez donc à la lettre ces directives. Vous en faites une fiche au moment de corriger comme vous le ferez toute l’année prochaine pour avoir vos critères de notation pour aller plus vite et noter de façon juste. 

 On tiendra compte du travail de l’année et du résultat sur la copie ou à l’oral en commission d’harmonisation s’il y a une trop grande différence entre les résultats de l’examen et le bulletin scolaire. Tout professeur se doit de compter les côtés positifs et de culture de l’élève, de bonne volonté comme on disait et ainsi les notes sont assez bien données.

J’ai analysé dans un premier article les sujets de S ou ES sur la Mort, là, l’analyse du sujet L correspond au thème du Voyage  et je vais analyser les 4 textes  plutôt agréables à lire et à comparer et sans doute plus faciles que ceux des S et ES. 

Ce sont des L,  le coefficient est plus fort et l’on exige d’eux plus dans la façon d’écrire que pour les autres sections.  Mais je vous avouerai que mes meilleures notes en Français ont été souvent en S. Les matheux qui sont aussi des Littéraires  font parfois des écrits parfaits. Mais Il est normal que l’on ait de bonnes notes en L. Vous me répondrez au niveau des L.  Je vous en remercie.

Si l’on venait à manquer de professeurs de Lettres en Lycée, je pense qu’on pourrait avoir de très bons professeurs de Lettres venant du monde Ingénieur quand un jour ils voudront se reconvertir. Je commence à en connaître.  Pour moi on pourra être enseignant sur un certain nombre d’années et avoir un autre métier à d’autres moments. On sera flexible. Et ce sera un grand bénéfice pour les élèves. Songez-y Tous ceux qui se sentiraient une fibre pédagogique. On peut passer une équivalence de Licence avec un diplôme d’ingénieur ou autre : quand on a un Bac+ 3 ou 4 ou Plus :  Du moins je crois? 

Donc revenons à notre corrigé de L et  partons en voyage au fil du temps et de leur créateur : Les sujets étaient agréables. La façon de choisir les textes de façon chronologique est toujours passionnante. Nous aurons pour ce thème du voyage toujours en mémoire et en réserve pour notre documentation personnelle le poème de Baudelaire : « L’invitation au voyage » qui est un chef d’oeuvre  plein de résonances. 

Je vous ai placé le poème sur mon site cet  été comme j’en avais l’intention  : donner des textes à lire et à retrouver en vacances était mon objectif car il est souhaitable de connaître bien des textes célèbres . J’ai pu partager sur mon facebook de site les poèmes d’un jeune auteur  et cela nous permet de nous ouvrir à la littérature actuelle très importante selon moi , de façon détendue et agréable. 

Le poème de Florian est bien amusant : c’est notre voyage à nous quand on n’est pas forcément content de changer nos habitudes : un jeune est souvent comme cela. On ne sait jamais ce qu’on va trouver en voyage. En fait , il se dit qu’il serait mieux chez lui. C’est drôle, on peut penser à certaines personnes qui appréhendent de voyager et qui finalement ne voyagent plus car elles sont mieux chez elles! La solution serait de trouver la forme de voyager qui vous convienne au fil de votre existence. C’est faisable. Il y aura toujours des gens qui aimeront leur confort et d’autres qui seront sac au dos en voyage dormant à la belle étoile ou chez l’habitant.  2 types de voyageurs qui ont toujours existé et tout voyage suppose réflexion et réflexion sur soi-même , sur sa Vie, sur le Temps.

 Avec Lamartine, l’auteur du fameux « Lac » si célèbre,  l’envolée de ce poème sur le voyage est assez forte avec ses  alexandrins : le passé est là. Les voyages d’antan ne sont plus avec leurs lots de disparus dans la vie du grand poète romantique et son lyrisme. En vieillissant, on ne voyagera plus ou le voyage sera nostalgique des vies qui ne sont plus. Voyez les corrigés dans le site : www. études-litteraires.com

Le troisième poème avec des quatrains de Jean Michel Maulpoix  (né en 1952) donne une autre vision. Ils s’adressent aux vaisseaux, ces grands vaisseaux qui ont emmené tant de gens. Ce Port qui fait rêver. Ces bateaux qui emmenaient loin et qui étaient le seul moyen jusqu’à l’apparition de l’avion, de vous mener de chez vous à une autre vie parfois lorsque l’on émigrait dans des terres à découvrir et que l’on vous donnait de l’argent pour peupler une terre vide tel le Canada.  La littérature sur les bateaux, les grands bateaux est admirable et a envahi l’imagination des lecteurs des siècles passés. On mourait souvent en mer, les tempêtes étant très mauvaises et méchantes.  Le fait que l’auteur n’ait pas tout réalisé de sa vie car  on ne fait pas tous les voyages est une façon de faire le point sur sa vie au retour. 

Celui de Jean de La Ville de Mirmont (1866-1914)  est en prose. Là c’est le voyage moderne, dur finalement, matérialiste, pessimiste de l’homme contemporain mal dans sa peau, pas vraiment heureux.

Des Littéraires, il faudra que vous regardiez le style, l’originalité, la réflexion intelligente et construite, les connaissances et la  précision sur la versification ou le rythme de la prose pour le texte de Jean de La Ville Mirmont  : des critères de notation seront exigés de vous sur  ces points de connaissance . L’orlhographe, la syntaxe seront à prendre en compte.  A l’oral vérifiez aussi l’aspect des connaissances dans l’entretien sur les formes : la versification, ou le théâtre qui peut être en vers et la manière de formuler les idées. 

Que les sujets du bac soient un tremplin pour nos cours prochains de la rentrée. Il faut y penser dès maintenant en faisant le point sur l’année qui vient de s’écouler.

Nous pourrons en profiter pour à un autre moment de notre vie scolaire  faire s’exprimer sur le thème du voyage nos élèves et ce thème pourra nous servir pour le début de notre années prochaine pourquoi pas ou avant des périodes de vacances ?  je vous parlerai de la répartition des séquences.  Nous pourrons à la rentrée ou à des moments de partir  faire écrire nos élèves  à la manière de nos auteurs des sujets L 2015.  Vous regarderez les sujets de technologie et des pays d’Outre Mer ou des sujets en Amérique pour les Lycées Français. Ce seront des possibilités de textes pour les  cours de votre rentrée à préparer ou à avoir d’avance.

Je vous dis toujours qu’il faut tirer profit des textes du bac chaque année et qu’ils peuvent être une base de notre pédagogie : ils sont cette base . Conservons ceux que nous apprécions et qu’ils nous servent pour bien faire écrire et s’exprimer nos élèves. Nous nous servirons des annales corrigées que nous aménagerons selon nos cours. Vous vous reporterez à l’astuce : » Comment créer un sujet? de votre travail de secrétariat ».

Pour nous adultes essayons d’écrire, de nous exprimer « à la manière de » ces grands auteurs pour parfaire notre style. Vous pouvez cet été nous écrire sur le commentaire ou sur face book? Nous publierons ce que vous souhaitez. Le voyage façon Lamartine ou façon Florian ou façon  de nos deux autres écrivains quelle bonne façon d’écrire étant donné que beaucoup de nos élèves se déplacent avec leurs parents.

Bientôt vous aurez mérité de faire votre voyage et je vous souhaite après vos bonnes corrections où je vous soutiens, des vacances bien agréables, qui seront sans doute moins chaudes! car ça ne peut durer tout le temps ce soleil !  Bonnes notations aux uns et aux autres : vos vacances seront bien méritées. Je le sais et vous vous  le dites. Votre rôle aura été très important. Ayez donc l’esprit tranquille en ayant été de bons correcteurs

Notre site astucesdeprof.com cet été va continuer en vacances en vous proposant des textes. Vous pourrez nous en adresser de beaux et nous les faire partager ou des textes libres de votre composition. Poèmes ou prose rythmée, poétique. Pourquoi ne pas faire des exercices de style? sur facebook du site ou sur le commentaire ou par courrier. 

Proposez  vos  écrits sur notre site ou adressez-nous vos courriers vacances sur facebook du site astucesdeprof.com

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+