Le titre de mes astuces p.7

Lisez l’article que vous notez sur « rechercher sur mon site » . Cliquez dans le titre.

1) votre prérentrée 2015-2016

2) Plan de votre cours d’1 heure, plan de votre cours de 2 heures.

3) Vos différents types de cours de lettres en Lycée. 

4) Préférer le travail en équipe mais savoir communiquer si vous êtes seul. 

5) Travaillez avec des professeurs d’autres matières.

6) Des extraits du Misanthrope : des sujets d’écriture.

7) Réflexions sur 2 types d’écriture : manuscrite et sur clavier.

8) Mes réflexions sur l’usage du numérique indispensable.

9) De l’imprimerie au numérique : une révolution sans précédent.

10) le marivaudage : le jeu de l’amour et du hasard.

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Votre prérentrée

Je vous souhaite une bonne prérentrée demain.

Je penserai à vous et serai à votre disposition à partir de demain par courrier ou sur le site  ou sur mon facebook du site.

Soyez confiante ou confiant.  Ayez une jolie tenue. Prenez  demain un joli cartable ou sac avec votre agenda, un cahier, votre stylo . Prenez en notes tout ce qui vous semble important. Demain vous serez dans votre contexte administratif et  vous aurez les souhaits de votre Direction quant à votre ligne de conduite dans vos classes.

Vous aurez une réunion ou plusieurs. Présentez-vous de façon agréable à votre Directeur ou Directrice. Prenez contact avec le Secrétariat très vite. Faites-vous faire assez vite votre carte de professeur pour avoir des avantages dans les librairies scolaires  et dans les musées. Ceci est le côté sympa! Profitez-en. Faites-vous faire un certain nombre de photos d’identités!

Ce sera le jour des présentations. Soyez à votre avantage, ni trop bavard, ni trop discret.

échangez des téléphones  ou des mails avec des collègues potentiels.

Bonne année.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Les visiteurs de mon site en plus des professeurs.

Pour vous jeunes professeurs continuez d’écrire :  » Rentrée »  et surtout  « A préparer pour votre premier cours » ou « gestion du temps » sur « rechercher sur le site ».  Des articles de fond se présenteront à vous. Cliquez dans le titre. cliquez une deuxième fois s’il faut et l’astuce se déroulera sous vos yeux. Vous aurez sans doute un certain nombre de réponses à vos questions de début de votre métier en Lettres pour les classes de Lycée.

Les visiteurs du site : j’ai tenté de montrer que des articles que j’ai écrits correspondent à des moments-clés  de votre enseignement. Reportez vous au mois qui vous intéresse dans Archives .

Depuis, il y a eu plusieurs pic de visiteurs avant Pâques 2015, pendant les vacances de Pâques , au moment des vacances de Pentecôte, Le pic de mes lecteurs le 1 er juillet  a été de 922 pendant les oraux de bac, après l’écrit. Le 1er avril avait été à sa réouverture. Depuis le 18 juin les visiteurs ont été nombreux. Une moyenne de visiteurs est passée de 12 à 30 à 50 et à 120 visiteurs ou 400 par jour selon les semaines et selon les besoins de chacun avant, pendant, après l’épreuve anticipée de français on a eu une augmentation conséquente de lecteurs et là cet été avec des lectures de textes célèbres. En juillet vous m’avez bien suivi sauf une semaine où vous lisiez moins le site mais il y a eu toujours une présence agréable de lecteurs. Je suis curieuse de savoir si vous avez appris des poèmes ou d’autres…?

En 2016 j’ai eu une moyenne de 20 à 60 visiteurs par jour, depuis décembre et janvier il est très lu par 80 visiteurs certains jours, selon les moments de veilles d’examen ou de rentrées scolaires , le nombre global de visiteurs  a diminué de façon conséquente mais je pense que j’ai des fidèles lecteurs et des nouveaux  . Merci de parler de mon site de formation de professeurs de lettres en lycée  astucesdeprof.com autour de vous même si vous n’êtes pas enseignants. Vous m’aidez beaucoup. Des aspects de pure pédagogie peuvent servir à  des professeurs d’autres disciplines. N’hésitez pas à leur en parler et ils regardent les rubriques « savoir être » qui répondent à des questions.

A chacun donc de trouver ses articles-astuces au cours de son année scolaire. Je modifie et raccourcis certains articles. Ne soyez pas étonnés. Ils sont voués à une évolution et à être raccourcis excepté l’article sur « l’histoire littéraire » qui se doit d’être complété et ceux de votre rentrée scolaire.

J’essaie toujours de rendre ludique mon site avec des questions (les réponses viennent 3 jours après) sur des auteurs, leurs oeuvres, ou les rapports entre le roman et le cinéma : des romans ou des nouvelles mises au cinéma ou à la télévision, ou sur les titres des pièces de Molière et le nom des personnages depuis quelques temps, sur Musset aussi dont je vais continuer de vous parler. Je l’aime bien! je continuerai toujours de parler de V. Hugo soyez en sûrs. j’aborderai Marivaux, Beaumarchais et Corneille et Racine. Vous pourrez me demander d’orienter vers un auteur toujours célèbre pour vos cours, et j’essaierai  de vous satisfaire et de trouver des extraits choisis .

 Pour vous mes autres Lecteurs, Professeurs d’autres niveaux ou d’autres sections de Lettres, d’autres disciplines, pour vous mes autres Lecteurs de l’été et de la rentrée maintenant : vous irez à la page d’accueil, à lectures, à histoire littéraire, à des noms d’auteurs, puis au mode d’emploi du site dans rechercher. Je vous appelle les lecteurs de l’été ou des vacances ou de la rentrée maintenant : vous prenez souvent le relais de mes professeurs et vous parlez de mon site : vous pouvez lire des textes que j’aime et vous-même pouvez en recopier pour nous les faire partager sur « le commentaire » ou le « contact » ou sur « facebook du site » astucesdeprof.

Nous serons heureux de faire paraître vos écrits sur le site ou sur facebook du site. Nous vous remercions. Vous êtes vraiment invités à vous exprimer. Je vous laisse de la place et je continuerai de vous informer d’événements culturels ou de parler de livres sur f : le facebook du site. Vous pouvez le relire et toujours commenter ou partager, je le relis aussi.

Pour les Professeurs plus anciens,  j’espère que l’été s’est bien passé et pour ceux qui ont fait des classes d’examens qu’ils se soient vraiment bien reposés et détendus . J’espère qu’ils ont lu de bons livres dont ils pourront parler même avec leurs élèves pour montrer que la littérature est vivante. Regardez la rentrée littéraire. Faites tout avec plaisir avant d’être trop occupés par la rentrée. Soyez cependant toujours à l’heure dans vos rencontres. Ouvrez-vous toujours aux domaines des autres, de l’économie, de l’art, du commerce, du patrimoine, de l’histoire, de la géographie, de la musique que vous avez pu peut-être abordés cet été.

Les articles phares d’avant les vacances ont porté sur « de la rédaction de la conclusion » à l’écrit, sur « comment faire passer l’oral et se créer des critères de notations « , sur « la notation », sur la vie de Victor Hugo en page d’accueil à un moment. La page d’accueil permet de voir tous les articles dont les derniers en date. l’article sur votre nouvelle nomination en lycée je le rectifie.

La rentrée 2015-2016 s’est faite. J’espère que vous avez pu maintenant prendre vos marques avec vos élèves et dans le lycée où vous êtes. Il y a peut-être encore des ajustements à faire dans votre programme mais c’est normal. Vous pouvez en rectifier certains aspects tous les mois ou mois et demi suivant des compléments de  lectures ou des constats que vous auriez faits de votre classe. Vous essayez d’être le plus rationnel possible et de modifier pour le bien de tous. Ne dites pas que vous changez telle orientation, vous le faites doucement : on ne s’en apercevra pas. Plus tard vous aurez des trimestres assez bien définis mais là si vous tâtonnez un peu par rapport au nombre de textes que vous garderez, qu’il faudra connaître c’est normal. Notez tout sur vos cahiers de vos choix ou de vos manques de décisions et là parlez à des collègues. Ne faites pas de textes que vous connaîtriez mal. Votre cours doit être sur des bases solides même si vos connaissances sont différentes de celles que vous pouvez utiliser dans la pratique;

J’ai essayé de vous aider dans vos premiers cours, dans votre gestion du temps. Là je peux vous dire que vous avez été très nombreux pour lire l’astuce : la notation : le barème, article court que j’ai extrait d’un autre article beaucoup plus long et détaillé que vous pouvez lire dans astuces utiles.

Vous avez lu régulièrement pendant les vacances de Toussaint (d’hiver) mon site astucesdeprof. com et à partir des lundis 19 octobre 2015 , nous avons eu une montée de mes lecteurs : 1196 le mardi 20 surtout et  1382 le Mercredi 21, puis jeudi 22 avec 689 . Après nous avons eu des visites moindres car là je pense que les pics avaient été atteints avec plus de 4000 visiteurs (je compte 20 000 professeurs de Lettres de seconde première susceptibles de me lire. J’ai une bonne régularité de professeurs entre 20 et 120 et 300 de façons régulières sur 2 ou 3 jours par semaine. Vous devenez raisonnables dans vos consultations comme je vous l’avais demandé pour pouvoir avoir une vie à vous. C’est bien j’ai eu certains jours sans visiteurs . Vous avez lu mes astuces  en semaine de vacances en gardant des jours de détente et vous avez du mettre à profit mes conseils pour vos corrections.

La première année de mon site en 2015 a eu environ 26 000 vues montrant l’intérêt et la nécessité d’une telle aide dans l’approche du métier de professeur de Lettres ou dans celle de conférencier ….

la deuxième année  en 2016 plus de 19 000 vues mais mes lecteurs sont de moitié et peut être plus des professeurs spécifiquement. Tous les francophones peuvent y accéder mais il est certain que ce site est fondé sur l’obtention du bac de français. Il peut être lu par les professeurs mais aussi par des élèves même si ce n’est pas l’objectif et qu’il faut qu’il y ait un  professeur à côté de lui pour lui donner une méthode.

en Janvier 2017  nous sommes à plus de  45000 vues. Je vous avais dit qu’il fallait trois ans pour faire de vous un bon professeur plus « détendu » car il faut ce temps pour avoir une idée globale de votre métier. Je suis là toujours pour vous soutenir. Vous pouvez maintenant faire vos commentaires ou sur Facebook du site.

j’ai écrit 113 articles à ce jour.

Je voulais vous remercier de votre confiance . Sachez que si parfois je ne publie pas c’est que je n’en éprouve pas le besoin ou que je prends des vacances. Je sens que vous pouvez trouver vos solutions  et dîtes-vous, que tout le temps j’actualise quelques astuces écrites dans le passé .  Je sais quelles sont vos recherches et j’essaie de vous satisfaire : ainsi pour votre recherche d’auteurs du 21ème siècle, je vous ai mis des sites internet à compulser :  regardez l’article sur les liens internet.

 Remisez aussi  mon article : révision de l’histoire littéraire.

Concernant  des auteurs canadiens francophones et que j’apprécie , je ne peux développer trop mes connaissances  : j’ai des échanges par facebook et je vous donne des sites à regarder. Sans doute faudra-t-il un jour s’en préoccuper car nous avons nombre de chanteurs canadiens.  Pour certains noms d’auteurs, je vous dis comment trouver mes astuces en tête d’articles relativement récents. Donc je ne me trompais pas quand je pensais  qu’à telle date vous aviez besoin de tel conseil. Vous pouvez rechercher des conseils dans la section Archives par mois scolaire et par année. Vous trouverez sans doute des réponses, des sujets, des façons de parler d’un sujet, de faire un cours, d’apprendre à rédiger aux élèves. J’ai essayé de montrer tous les aspects de votre cours.  

La notation est un problème qui revient souvent. Il faut savoir se donner des critères et surtout justifier sa notation en sachant qu’on a du mal à être toujours « juste » mais qu’on fera toujours pour le meilleur de l’élève. Pensez à son avenir et parlez en absolument en comité de professeurs. En 2 jours d’avoir eu  1200 et 1400 personnes c’était  énorme. Tous les jours cet article est regardé.  Donc de faire un barème le plus simple possible semble vous avoir apporté de l’aide et c’était l’essentiel. Ayez fini vos corrections si vous le pouvez dans un ou 2 jours . Détendez vous ou faites bien le schéma de votre cours de rentrée pour telle classe.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Votre carrière

Il est important que vous connaissiez toutes les possibilités de savoir que vous pouvez pratiquer votre enseignement dans les  écoles publiques, privées sous contrat (employeur : l’Etat) ou privées simples (employeur privé). Je vais vous en parler. Renseignez-vous bien auprès  de Directeurs d’école ou sur le site de l’Education Nationale ou sur le site de l’Enseignement Privé. (relire l’astuce : vos liens  internet).

Il y a donc 3 types d’enseignements en France dans lesquels vous pouvez enseigner tout ou partie de votre vie :

l’Enseignement Public : Gratuit, effectuant les réformes de l’Education Nationale, rédigeant les  programmes du B.O. (Bulletin Officiel que vous vous devez et surtout les Directeurs de relire  chaque année concernant votre discipline et le niveau de classe : réforme des collèges, rythmes scolaires toujours  ) avec tous types d’enfants,  payé par les impôts avec des services à l’enfant, cantine,  centre de loisirs et aux familles selon les revenus. L’enseignement public possède tous types d’établissement  en passant par des écoles d’excellence : nos  Lycées d’excellence sont reconnus de façon internationale,  d’autres collèges et  lycées pour la majorité des jeunes français  jusqu’à des écoles spécifiques pour chaque cas.

L’enseignement privé sous Contrat (payé aussi par vos impôts, votre employeur l’Etat ) plus ou moins onéreux pour les parents et de qualité devant suivre les programmes officiels (B.O.) ayant une approche pédagogique et éducative religieuse (principalement catholique)  reconnue . Un grand nombre d’établissements privés sous contrat ont des résultats d’excellence dans Paris et des villes de Province.

 L’enseignement Privé (sans aide financière de l’Etat) où l’établissement avec une grande autonomie pédagogique et éducative  préparant des types d’élèves de façon parfois remarquable (Votre employeur : privé, pas de surveillance de l’état par rapport aux programmes) . Vous répondez à des annonces de ces établissements. Circuit privé.

Je vous avouerai que j’ai choisi dès le début de ma carrière un poste dans le Privé sous contrat (site de l’Education Nationale) puis dans le Privé (par annonces) et à nouveau dans le Privé sous contrat  (site de l’enseignement privé sous contrat) .

J’avais des classes de collège  (où on donne les bases du français : grammaire de façon rigoureuse, bonne lecture à rendre fluide, écriture et rédaction du français, compréhension des textes) et des secondes qu’on alterne dans les débuts avec les grandes classes de lycée de façon à équilibrer le travail car le niveau du lycée donne un travail de préparation et de correction plus long que les classes de collège au travail ponctuel et plus rapide pour chaque élève.

Professeur de Lettres en Lycée est un autre métier en Lettres qui a une véritable ouverture intellectuelle . Vous pouvez envisager en Lettres faire des cours par la suite à des classes de bac+ 2,ou des bac Pro ou briguer des cours en Fac privée ou publique . Donc selon vos niveaux de diplômes ou vos équivalences ou vos aptitudes pédagogiques  ce que j’ai fait dans le Privé sous contrat et dans le Privé vous dirigez votre carrière.

On ne viendra pas à vous c’est vous qui demanderez et là on vous dira votre orientation.  

 la partie retraite dans le Privé sous contrat et encore plus dans le Privé  est « privée » et les rajouts pédagogiques, des stages de formations privés. Un esprit est laissé à la liberté de l’établissement sous contrat  qui accueille beaucoup d’élèves alternant avec le public et qui participe de façon remarquable à des avancées pédagogiques dont l’état s’est inspiré même si des professeurs de Public ont toujours pu être dans la recherche pédagogique.  Il y a dans le Privé sous Contrat et dans certains Privé (établissement privé autonome) des innovations pédagogiques qui se sont vues adoptées par  le Public aussi et l’inverse est vrai. Vous pourrez d’ailleurs faire de la formation ou de la recherche pédagogique.

Mon site astucesdeprof.com se veut un site de formation pédagogique en Lettres pour le niveau Lycée seconde, première. 

Conservez dans votre secrétariat vos étapes de carrière car elle peut varier et tant mieux tantôt dépendant de l’Education nationale en étant dans l’Enseignement Public ou dans l’enseignement Privé sous contrat dépendant de l’Education Nationale) ou dans le Privé dépendant de vous et d’un directeur ou directrice privés (en prévoyant – car la vie passe vite- vos charges sociales et retraites complémentaire ou épargne pour  l’avenir. N’oubliez pas d’épargner dès le début personnellement dans tous les cas). 

Suivez bien aussi vos feuilles de paie. Lorsque vous êtes en début de carrière ou que vous avez des heures supplémentaires ou que vous avez un congé de maternité ou de maladie, vérifiez bien vos dates de salaires (ou demandez une avance, il peut y avoir des attentes dans votre paie dès qu’il y a un changement. Soyez vigilants et sachez réclamer poliment ).

Quand vous avez décidé de ne pas refaire une année dans votre établissement  c’est la moindre des choses que vous préveniez votre Direction du moment quand vous ne renouvelez pas un contrat. C’est donc à chacun je le réitère de s’intéresser à la sienne. L’Education nationale étant trop une énorme machine, il faut que vous individuellement vous vous informiez ou adhériez à des syndicats de façon constructive et mesurée.  Il suffit de poser toutes vos questions administratives à votre secrétariat.

Changez cet esprit passif. Le professeur doit se prendre en charge . Il peut même participer à des commissions mais c’est à lui d’aller au devant de l’information et  de s’impliquer autrement. 

Vous prévenez votre lycée quand vous vous orientez autrement . Vous aurez été affilié à un système de retraite selon votre employeur : l’Etat ou pas  qui sera toujours notée par le système central des retraites (mais suivez-la régulièrement  et à partir de 55 ou 60  ans faites la reconstituer : cela n’engage que vous et vous aurez déjà quelques paramètres : gardez bien vos assurances retraite toute votre vie quitte à compléter avec de l’épargne privée). Projetez vous un peu dans l’avenir.  On peut choisir de rester toute une vie dans l’enseignement ou public ou privé (le début de votre carrière et le choix public ou privé sous contrat très important ou privé simple(sans dépendance de l’Etat) orientant le reste de votre vie ) mais on peut changer de types d’enseignement ; vous pouvez  compléter ou le public ou le privé sous contrat avec du privé simple (sans contrat, indépendant) ou on peut s’orienter vers d’ autres professions proches ou pas de votre enseignement (administratif, associatif, civique, politique, commercial, bancaire même) et y venir ou y revenir.

Ne soyez plus jamais figé dans votre carrière. Vous pouvez aussi donner des leçons particulières en chèque service ou payées par l’intermédiaire de société de leçons à domicile.  Cela vous apprendra beaucoup dans votre pédagogie. 

 Et  puis, considérez choisissez en fonction aussi de votre mobilité ou pas géographique. Connaissez les établissements de province ou des DOM TOM ou de Lycée Français à l’Etranger documentez-vous. Les âges des élèves et les programmes sont importants dans votre choix. Tout de suite,  j’ai apprécié les « grands » à partir de la seconde . J’ai donc réalisé ce que je souhaitais, j’ai innové en choisissant ces âges. J’ai travaillé en fonction en préparant d’avance des cours, en les répétant .

Si vous voulez plus tard dans votre carrière qui a été autre étudier et avoir l’équivalence pour  faire étudier les Lettres vous vous renseignez. On pourrait recruter chez des ingénieurs qui peuvent être très bons en Lettres. Ils se recyclent parfois.

Vous êtes peut être faits pour les « grands » élèves. On a besoin de vous vraiment. Je pense qu’on manque de professeur de Lettres en Lycée. Pensez-y si vous estimez que ce niveau vous plaît. On embauche dans l’enseignement  : regardez le site de l’Education Nationale et le site de l’Enseignement Privé sous contrat et dans l’Enseignement Privé (sans contrat d’état). On a besoin de bons professeurs motivés.

On peut être professeur de façon différente tel est mon souhait et mon objectif pour vous. Vous pouvez aussi vous arrêter par moment et faire d’autres professions et y revenir. Quand on a « la fibre pédagogique  » et qu’on est doué pour cela, le métier revient. Les arrêts dans votre métier vous permettront de vous ressourcer et de ne pas vous lasser, d’être toujours motivé.

Il faudrait absolument ménager des temps rémunérés toujours de non classe et du temps de formation ou d’administratif ou de recherche pédagogique à des professeurs tous les 5 ou 6 ans car le métier est humain et demande de l’énergie. . Un professeur dans une grande ville n’a pas la même vie que dans une ville plus humaine. Il faut considérer tous ces paramètres. 

Le nombre d’élèves dans les deux sortes de Privé est moindre que dans le Public mais leur poids intellectuel et pédagogique est conséquent et il est bon qu’il y ait toujours eu cette concurrence et la liberté d’avoir un système éducatif autre que public pour améliorer sans cesse tous les types d’enseignement auxquels les parents sont attachés et que les parents aient toujours pu avoir le choix du type d’enseignement pour leurs enfants et en utilisant plusieurs types. 

Vous en tant que professeur vous avez donc un grand éventail de possibilités et le principal est que vous deveniez le meilleur des professeurs et que vous vous réalisiez. 

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Des extraits des Femmes Savantes, des Précieuses Ridicules … à lire parfaitement ou à apprendre

 

(Pour votre rentrée scolaire de professeur de Lettres seconde première  2015-2016 vous pouvez vous reporter et écrire sur « rechercher sur le site »  : » le  titre de mes astuces p.1 et 2 et 3 et lire certains aspects de votre préparation morale et pratique,  de même que le mot « Rentrée »).

Vous aurez à travers ces personnages  la pensée du 17 ème siècle à propos de l’éducation des Filles et des Femmes . Je vous laisse le loisir d’y réfléchir librement et de comprendre que Molière a pu participer à l’émancipation des femmes, lui dont les actrices étaient des « femmes libres ».  On appelle encore de nos jours les Comédiennes : Mademoiselle.

Vous pouvez nous faire part de vos pensées.

 Des extraits les plus célèbres des  » femmes savantes »

Voici  d’abord l’opinion d’un  Père Chrysale à propos de ses deux filles Armande et Henriette.  Chacune  a donné son point de vue dans les débuts de la pièce.  

Il n’est pas bien honnête et pour beaucoup de causes

Qu’une femme étudie et sache tant de choses .

Former aux bonnes mœurs l’esprit de ses enfants,

Faire aller son ménage, avoir l’œil sur ses gens,

Et régler la dépense avec économie,

Doit être son étude et sa philosophie.

Nos pères sur ce point étaient gens bien sensés,

Qui disaient qu’une femme en sait toujours assez

Quand la capacité de son esprit se hausse

A connaître un pourpoint d’avec un haut de chausse.

Les leurs ne lisaient point, mais elles vivaient bien ;

Leurs ménages étaient tout leur docte entretien

Et leurs livres un dé, du fil et des aiguilles,

Dont elles travaillaient au trousseau de leurs filles.

Les femmes d’a présent sont bien loin de ces mœurs :

Elles veulent écrire, et devenir auteurs.

 

Acte 2, sc 7 tirade de Chrysale.

 

Armande acte 1 sc 1

les femmes savantes
De la nécessité d’être savante? et comment l’être?  comme Armande  ou comme Henriette?

 

Vous avez notre mère en exemple à vos yeux,

Que du nom de savante on honore en tous lieux :

Tâchez ainsi que moi de vous montrer sa fille ,

Aspirez aux clartés qui sont dans la famille,

Et vous rendez sensible aux charmantes douceurs

Que l’amour de l’étude épanche dans les coeurs ;

Loin d’être aux lois d’un homme en esclave asservie,

Mariez vous, ma sœur à la Philosophie (,…)

 

Henriette

parlant de son esprit :

Le mien est fait, ma sœur, pour aller terre à terre,

Et dans les petits soins son faible se resserre.

Ne troublons point du Ciel les justes règlements,

Et de nos deux instincts suivons les mouvements :

Habitez, par l’essor d’un grand et beau génie,

Les hautes régions de la philosophie,

Tandis que mon esprit, se tenant ici-bas,

Goûtera de l’hymen les terrestres appas ;

Ainsi dans nos desseins l’une à l’autre contraire,

Nous saurons toutes deux imiter notre mère :

Vous , du côté de l’âme et des nobles désirs,

Moi, du côté des sens et des grossiers plaisirs ;

Vous , aux productions d’esprit et de lumière,

Moi, dans celles, ma sœur, qui sont de la matière.

 

Comment être à la mode ? et être à l’affût de tout nouvel écrit. Voici un petit exemple de vocabulaire précieux, de langage précieux

Les jeunes femmes Cathos et Magdelon  créent un salon, réunissant les beaux- esprits.

 

 

Scène IX des «  Précieuses Ridicules »

Mascarille, Cathos, Mascarille, Almanzor.

 

Magdelon – Holà, Almanzor.

Almanzor – Madame

Magdelon- Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation.

 

Mascarille joue les craintifs et en même temps se rengorge. Il estime qu’il est un bel esprit. Il peut s’enorgueillir d’être reçu chez de si belles personnes Cathos et Magdelon qui créent leurs salons.

Cathos – En effet, je trouve que c’est renchérir sur le ridicule, qu’une
personne se pique d’esprit, et ne sache pas jusqu’au moindre petit qles precieusesuatrain qui se fait chaque jour ; et pour moi j’aurais toutes les hontes du monde, s’il fallait qu’on vint à me demander, si j’aurais vu quelque chose de nouveau, que je n’aurais pas vu.

Mascarille – Il est vrai qu’il est honteux de n’avoir pas des premiers tout ce qui se fait ; mais ne vous mettez pas en peine, je veux établir chez vous une académie de beaux esprits, et je vous promets qu’il ne se fera pas un bout de vers dans Paris, que vous ne sachiez par coeur avant tous les autres. Pour moi, tel que vous me voyez, je m’en escrime un peu quand je veux, et vous verrez courir de ma façon dans les belles ruelles de Paris, deux cents chansons, autant de sonnets, quatre cents épigrammes, et plus de mille madrigaux, sans compter les énigmes et les portraits.

Magdelon.– Je vous avoue que je suis furieusement pour les portraits ; je vois rien de si galant que cela.

Remarque de conjugaison  :  » si j’aurais vu  » est un conditionnel passé 1ère forme.  le conditionnel présent serait : si je verrais ( avec le s) on dirait alors : si nous verrions.

Vous conjuguez alors à la 1ère personne du pluriel pour vérifier que c’est un conditionnel et que vous pouvez mettre un « s » (que n’a pas le futur) à la 1ère personne du singulier.

Cela sonne bizarrement de nos jours.  Vous le connaissez encore ce conditionnel présent  cependant un peu plus que le conditionnel passé 1ère forme . (il y a un s à la 1ère personne et nous dirions à la 1ère personne du pluriel : si nous aurions vu…) . L’utilisez-vous souvent encore en 2015? je ne le pense guère et le conditionnel passé 2 ème forme : si j’eusse vu : l’utilisez-vous? et si nous eussions vu :  là on vous regardera avec de grands yeux. On vous trouvera très cultivé mais pas moderne!  Et bien à ma génération je les ai entendus ces conditionnels. Dites-vous chers lecteurs, que nos conjugaisons disparaissent et que nous gardons les plus simples… Aux francophones de nous conserver ces formes : nous les en remercions.

Il semble donc que nous ayons régressé dans l’art de nous exprimer même si les exercices nombreux étaient exagérés. Nous avions l’art de la conversation et de la parole. Il nous reste cependant les discours politiques qui s’apprennent dans les hautes études de nos hauts commis de l’état (l’ENA) ou par des gens de communication qui aident nos Gouvernants dans l’art de la Parole. 

Il faudra donc s’y remettre pour augmenter notre vocabulaire et celui de nos élèves.

Retrouvons l’art de dire. La presse peut se gausser de savoir créer la rumeur, le scandale, ça nous savons toujours le faire mais à nous de connaître et de réaliser quel est le poids des mots et leurs conséquences. Nous donnerons plus tard l’extrait sur la rumeur dans le Mariage de Figaro par Beaumarchais au XVIIIème siècle, soit un siècle plus tard par rapport à nos textes de Molière. 

 

Vocabulaire :

Les ruelles : on appelait ruelle  l’espace entre le lit et le mur.

La dame qui recevait, recevait en effet allongée, profitant de se reposer et ses amis les plus proches avaient le privilège d’être dans sa ruelle.

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Dans quelle pièce de Molière sont les personnages cités?

 Vous allez faire votre rentrée scolaire de professeur de Lettres en lycée bientôt : reportez -vous à l’index dans  » rechercher  » : le titre de mes astuces p. 1 à 3 où les articles sur le  début de l’année scolaire peuvent vous aider. Noter le titre dans « rechercher » (vous cliquez 2 fois au besoin)  et cliquer dans le titre afin de dérouler l’article. Notez les titres  sur » la gestion du temps », sur les « outils de travail » sur votre » préparation » de « premier cours » et utilisez- les par la suite.Parfois un des  mots inscrits ou une partie du titre dans rechercher suffit.  Complétez alors le contenu que vous trouverez dans mes articles-astuces avec vos savoirs-faire. 

Voici la suite des questions sur le nom des personnages dans les pièces de Molière et les titres des pièces.

Je vous conseille à certains moments de lire ou relire des pièces de Molière à votre choix. Il en est de moins connues mais très jolies ou importantes pour la connaissance de notre grand auteur français telle la critique de l’école des femmes, l’impromptu de Versailles, 

 Vous pourrez voir avec plaisir la pièce de Francis Perrin : « Molière malgré moi « qui vous aidera à bien compléter votre connaissance de Molière. Je l’ai vue . Il est vraiment important que vous connaissiez cette pièce créée et jouée par Francis Perrin (de la Comédie Française). 

Vous donnerez le titre de la pièce de Molière ayant ces personnages : pour cette série la réponse est là : vous la cacherez ! elle est à la fin du groupe. Les 7 premiers groupes sont mentionnés dans l’article : Une soirée perdue… (à noter sur rechercher sur le site)  ou noter tout simplement : Molière et vous aurez les articles le concernant. 

 Groupe 8

 La Grange  , Du Croisy

Georgibus, Magdelon, Cathos, Marotte, Alamanzor

Le marquis de Mascarille, Le vicomte de Jodelet

Deux porteurs de chaise, Voisines, Violons

 

dans Les Précieuses Ridicules

 

Groupe 9

Molière, Brécourt, De La Grange, du Croisy, La Thorilière, Béjart,

Mademoiselle Du Parc, Mademoiselle Béjart, Mademoiselle de Brie, Mademoiselle Molière

Mademoiselle du Croisy, Mademoiselle Hervé

ils jouent des rôles de précieux sauf Brécourt qui est un homme de qualité.

les femmes sont tantôt sages, tantôt coquettes. une est prude.

 

 Dans L’impromptu de Versailles

vous remarquerez que les personnages sont les acteurs eux-mêmes.

La scène est à Versailles dans la salle de la Comédie.

 

Groupe 10

 Uranie, Elise, Climène

Galopin, Le marquis, Dorante ou le chevalier

Lysidas

 

Dans La critique de l’école des femmes

 

 Groupe 11

Dom Juan     Le nom éponyme de la pièce, Sganarelle

La statue du Commandeur  – étonnant au théâtre : une statue apparaît à la fin parlant à Don Juan –  pouvant effrayer les spectateurs et les autres personnages mettant face à lui-même Don Juan.  Pièce revêtant  alors un aspect fantastique.

La Violette, Ragotin

Dimanche, La Ramée, Suite de Dom Carlos et de dom Alonse, frères d’Elvire.

Un spectre.

Dans Dom Juan

( Dom : avec m pour le nom de la pièce. Le personnage a un n : un don juan )

 

Groupe 12

Sganarelle, 

Martine, Robert, Valère, Lucas, Géronte, Jacqueline, Lucinde

Léandre,Thibaut, Perrin

 

Dans le Médecin malgré lui

 

 Groupe 13 :

 Argante, Géronte, Octave, Léandre

Zerbinette, Hyacinte ,Scaô,Nérine, Carle

Deux Porteurs.

 

 Les fourberies de Scapin

 

Tant de pièces de Molière qu’on étudie moins et que vous pouvez lire : il en est qui annoncent le 18 ème siècle avec des titres proches de ceux de Marivaux traitant de la liberté des êtres qui s’aiment et de l’amour : le dépit amoureux , l’île des plaisirs.

Des sujets comme le théâtre dans le théâtre sont intéressants comme objet d’étude   avec L’impromptu de Versailles de Molière et déjà  avec   L’illusion Comique de Corneille que je vous conseille de voir et de relire. Elle vous aidera pour vos cours dont la séquence théâtrale avec pour objet d’étude : le théâtre dans le théâtre à travers les siècles. 

   Voici maintenant presque toutes les autres pièces de Molière  que vous êtes susceptibles de connaître ou de lire ou de faire étudier et qui complèteront de façon agréable vos cours . Toujours mon idée qu’il faut compléter nos savoirs par d’autres lectures qui permettent d’entraîner vos élèves plus loin dans leurs études et de ne pas les ennuyer en diversifiant j’allais dire l’offre des pièces. 

 La Jalousie du Barbouillé

Le médecin Volant

L’étourdi ou les contretemps

Le dépit amoureux

Sganarelle ou le cocu imaginaire

Dom Garcie de Navarre ou le prince Jaloux

L’Ecole des Maris

Les Fâcheux

Remerciement au roi

La critique de l’Ecole des Femmes

Le Mariage Forcé

Les plaisirs de L’ile enchantée

La princesse d’Elide

L’amour médecin

Le Ballet des Muses

Pastorale comique

Mélicerte

Le Sicilien ou l’amour peintre

Amphitryon

Le grand Divertissement royal de Versailles

George Dandin

Monsieur de Pourceaugnac

Les Amants Magnifiques

Psyché

La Comtesse d’Escarbagnas

 

 

D’autres auteurs comiques que Molière essentiel à notre culture sont à connaître que l’on étudie peu :

Regnard : 1655-1709

A été prisonnier en Algérie.

A beaucoup voyagé dans le Nord de L’Europe en Laponie.

Après Molière, Regnard est le premier comique français.

Le connaître. On peut lire le légataire universel très connu.

Le joueur, Le légataire universel.

Le bal, attendez moi sous l’orme

La critique du légataire universel

L’homme à bonne fortune

La coquette ou l’académie des dames

La foire st Germain

Avec musique des spectacles.

Et Lesage. A relire .

Les sujets des auteurs comiques sont souvent sur l’infidélité conjugale : On peut voir ou lire d’un autre auteur. Les auteurs de ces sujets ont vécu à la fin du 19 ème siècle, au début du 20 ème siècle. C’était une époque où l’homme était peu fidèle et les femmes soumises à leur mari et en même temps dirigeant sa Maison . L’homme n’ayant pas sa place dans les tâches domestiques et éducatives, il sortait  : que de changements depuis le milieu du 20 ème siècle et du 21 ème siècle où l’homme partage les tâches de la femme ou même en fait plus. 

On pourra lire le livre d’Elisabeth Badinter sur l’évolution de la société et de cette égalité homme femme de notre société française et européenne que l’on risque de perdre avec des apports moyen âgeux qui réapparaissent nous qui avons mis tant de siècles à obtenir la libération de la femme. Ne soyons pas séduites Mesdames, Mesdemoiselles par des idées obscures venant d’autres pays. Soyez morales, soyons moraux  dans notre pays mais soyez toujours libres vous, nous les femmes. On a assez lutté. On est en bonne voie. Ne croyez pas des gens qui vous font régresser sur tous les plans. Soyez des femmes libres pour avoir des hommes libres que nous aimons en toute liberté.

Le Cocu Magnifique

De Fernand Crommelynck (1886 1970)

Avec jean Louis Barrault.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

Une soirée perdue de Musset : questions sur des personnages de Molière, et lien entre l’opéra et les auteurs .

Alfred de MussetJ’étais seul, l’autre soir, au Théâtre Français,

Ou presque seul ; l’auteur n’avait pas grand succès.

Ce n’était que Molière, et nous savons du reste

Que ce grand maladroit, qui fit un jour Alceste,

Ignora le bel art de chatouiller l’esprit

Et de servir à point un dénoûment bien cuit.

Grâce à Dieu, nos auteurs ont changé de méthode,

Et nous aimons bien mieux quelque drame à la mode,

Où l’intrigue, enlacée et roulée en feston,

Tourne comme un rébus autour d’un mirliton.

 

– Extrait du poème « Une soirée perdue », d’Alfred de Musset (1810-1857)

Les pièces sont en vers ou en prose. Vous repèrerez ces pièces selon ces formes.

 Chez Molière vous avez toujours le personnage principal excessif, outrancier , qui est assommant avec sa famille plutôt tranquille, correspondant à un type de caractère universel, à un vice, que modère un second  personnage, ami du premier, l’honnête homme, mesuré, de bon sens. Il est la voix de Molière. La famille se compose de gens de maison ,  de domestiques : serviteur  femme ou homme, critiques et au verbe haut et fort mais cependant soumis . Ils se moquent du  maître ce qui entraîne le rire . Des personnages secondaires sont parfois ridicules et mis en avant et on finit la pièce par une scène avec la Justice et le Notaire. C’est Français.

Molière contient tous les sujets de notre société française du 21 ème siècle. Certains aspects ont bien progressé : La Médecine en est un,  d’autres sont à moduler selon les pays et sont de notre époque : la Justice. L’évolution de la Femme (voir le rôle de Fénelon et de Madame de Maintenon à propos de l’Education des Filles   et la réflexion sur  Mariage qui ne doit plus être uniquement un contrat social  dont on se moque chez Molière est très moderne. La liberté de la jeune fille envers son aimé quitte à contrecarrer les projets d’un vieux tuteur, ou d’un vieux barbon est  le principal sujet de toutes ses pièces . Il est toujours d’actualité car il  faut aussi s’aimer dans le Mariage dit Molière … Il faut savoir que dans certains pays, le mariage n’est pas un mariage d’amour mais de convention entres des jeunes de même caste ou de même milieu social . Cela disparaît certes mais il ne faudrait pas revenir à des pratiques antérieures, rien n’est jamais acquis dit Molière, et il faut réfléchir sur tous les grands sujets de notre vie et de la Vie en général.

Molière nous demande toujours et encore de penser avec bon sens et raison. Pensons-y.  Tous ces sujets  permettent une réflexion de chacun de nos élèves sur une union fondée sur l’Amour, et sur ces grands sujets que sont La Justice, la Médecine, un mauvais caractère et les méfaits d’un vice empoisonnant la vie d’une famille tranquille. 

couple-260899_1280Les grands thèmes de Molière sont le Mariage et l’Amour, contre la société qui estime que le Mariage est un Contrat entre deux jeunes gens dont la femme apporte une « dot » à son époux qui fera vivre le couple dans ses débuts de ménage : voir la scène de l’Avare : avec le « sans dot » (somme que l’on octroyait à la femme et qui arrangeait bien la famille du mari). Les jeunes gens se mariaient par intérêt de chaque famille . La critique de la Médecine et des Médecins est souvent mise en scène par   Molière et en musique par le grand  : Lulli. Celui-ci, italien,   a permis les spectacles ravissants de ballet, de jolie musique ainsi que de théâtre dans le cadre somptueux du château de Versailles : on a parlé de comédie-ballet . La critique de la Justice, de la Médecine  ont permis des spectacles luxueux,  vifs et amusants, ajoutant le ballet et la musique qu’aimait tant le Roi Louis XIV et où il excellait étant très bon danseur .   Le public  pouvait donc se moquer d’ êtres au  caractère désagréable qu’ils avaient en exemple  sous leurs yeux, et Molière se  permettait à travers ses personnages de faire la critique de la société du 17 ème siècle et même des sociétés à venir.  Molière est en effet universel et éternel! 

La Justice, les portraits de gens de Cour, l’arrivisme  (à même époque on lira les Caractères de La Bruyère, les Mémoires de Saint Simon,  les Lettres de Madame de Sévigné)  ,  les gens à mauvais caractère avec un vice typé l’avarice, la pédanterie, l’hypocrisie,  tels sont donc les sujets de Molière . Molière nous peint ainsi la Société du 17 ème siècle sous la Monarchie absolue de Louis XIV avec la montée de la Bourgeoisie en tant que classe sociale riche opposée à la Noblesse et voulant lui ressembler!. Les titres sont évocateurs. La mode était extrêmement importante : des ornements, des rubans. On se faisait faire des costumes très coûteux. On se faisait habiller par des domestiques tant c’était long et peu commode de se vêtir. Vous relirez les Précieuses Ridicules. 

On pourra revoir des émissions sur la chaîne Histoire (H)  du  lundi 14 Septembre  sur la Mode et la façon dont on s’habillait à la Cour de Louis XIV ainsi que des émissions de Stéphan Bern sur Versailles. 

Il faut croire que Musset n’aimait guère Molière. Il commençait à penser que seule la fibre romantique et le drame romantique valaient sûrement mieux. Cela vous ferait un sujet de dissertation cette phrase lancée par Musset : « On ne jouait que Molière ».

On pourra ensuite poser la question suivante : « Que pensez -vous de la comparaison entre les pièces du 17ème siècle et celles de Musset ou de Victor Hugo ? (Lorenzaccio de Musset et Ruy Blas de Victor Hugo) ».

Connaissez-vous le nom de la pièce de Molière où sont présents le ou les personnages  suivants ? Apprenez bien  1 à 3 personnages de mémoire dans chaque pièce et leur rôle, relisez la pièce ou  lisez quelques extraits que nous vous donnerons dans quelques temps ou que vous choisirez de votre côté. 

Vous complèterez les dates des pièces, les titres, les filiations des personnages. Une autre série de pièces suivra…

 Groupe 1

Alceste le Misanthrope dans  le Misanthrope, pièce en vers

Des extraits ce 15 septembre dans une astuce. 

Philinte , Oronte, Célimène , Arsinoe

Groupe 2 

Harpagon, dans l’Avare  pièce en prose

Cléante, Elise, ValèreMaître Simon, Maître Jacques, Anselme, Frosine

Un avare qui ne veut pas donner de dot à sa fille. L’avarice au summum : il ne paie aucun de ses domestiques, il économise sur tout de façon extrême. Chacun va s’arranger pour parvenir à ses fins.

2 scènes très célèbres :

Le « sans dot » répété plein de fois et que l’on fait apprendre par coeur. Celui qui fait Harpagon n’a qu’à répondre  : Sans dot . Ce n’est pas fatigant quoiqu’il faille en moduler le ton et l’intention.  La dot était une somme qu’on allouait à sa fille lors de son mariage avec un jeune homme. La deuxième séquence à connaître  est celle de la fameuse « ma cassette » : on lui a volé sa cassette où il avait mis son trésor.

Il y aura à la fin un subterfuge, un coup de théâtre pour amener l’avare à s’adoucir et à être détourné de ses sombres pensées. Le jeune amoureux arrivera à ses fins : épouser la fille d’Harpagon grâce à l’esprit vif de la maisonnée de l’avare… pièce drôle, comique et enlevée même de nos jours.

Groupe 3

Arnolphe  tuteur d’Agnès veut se marier avec elle, Agnès est donc sa pupille.  Il l’empêche de vouloir se marier avec celui qu’elle aime…qu’elle finira quand même par obtenir malgré son vieux barbon de tuteur.                 

Dans L’école des Femmes, pièce en vers  

Agnès,  Horace, Chrysalde, Oronte, Alain, Georgette, Enrique

Groupe 4

Mdans le Bourgeois Gentilhomme, pièce en prose. 

Monsieur Jourdain, Madame Jourdain, Lucile, Nicole, Cléonte, Covielle, Dorante, Dorimène, élève du Maître de Musique, Maître à danser, Maître d’armes, Maître de Philosophie, Maître tailleur, musiciens.

Un homme veut s’élever dans la société et s’arrange pour que sa fille se marie à un noble. Il apprend alors toutes les belles manières  se faisant entourer de beaucoup de professeurs. Cette pièce a été l’occasion d’un spectacle complet avec danse et musique de Lulli.

2 scènes très célèbres :

L’art de bien prononcer l’alphabet. De la façon de faire un joli poème à une femme aimée et comment tourner de la façon la plus plaisante. Vous ferez apprendre à vos élèves le fameux : « Belle Marquise vos beaux yeux me font mourir d’amour. ». Vous apprendrez les différentes façons de placer les mots pour en revenir à la première version proposée par son auteur. Finalement il faut faire simple…

La réplique de Madame Jourdain  ne veut pas d’un gendre qui lui serait supérieur et avec lequel elle ne serait pas à l’aise. Le couple Monsieur et Madame Jourdain ne sont pas sur la même longueur d’ondes ! Ils ne sont pas prêts d’avoir raison mais l’amour et la raison domineront à la fin et l’amour. Le dénouement est presque toujours heureux chez Molière. Vous leur ferez apprendre des répliques de bon sens dans cette pièce encore.

Groupe 5

Madame Pernelle, Tartuffe dans le Tartuffe ou l’Imposteur pièce en vers.

 Orgon , Elmire, Damis, Mariane, Valère, Cléante, Dorine, Monsieur Loyal, Flipote

Le sujet : un hypocrite pieux et dévot entre dans une famille et va par son comportement apporter la zizanie dans la famille. La Mère de famille ne voit pas qu’elle a affaire à un faux dévot qui risque d’entraîner dans son sillage sa famille qui heureusement n’est pas dupe. Il faudra tout l’art des autres membres de la famille pour faire comprendre la malhonnêteté de Tartuffe à celle-ci. 

Voici la fameuse scène : « Couvrez-moi ce sein que je ne saurais voir »  dit-il à Dorine, la domestique d’Elmire qu’il veut aussi séduire. Vous écouterez des videos par vous mêmes en cliquant sur Tartuffe : videos  . Vous pouvez vous faire offrir le magnifique coffret de la Comédie française 1680 et vous le passer individuellement en video sans but de divulgation en groupe. 

j ‘ai vu Robert Hirsch en son temps extraordinaire. Il joue encore de façon admirable . Il faisait partie de notre Fameuse Comédie Française. .   Vous irez au théâtre entendre cette scène mémorable. N’hésitez pas à la jouer avant d’expliquer le texte. 

De l’art de Molière de faire le portrait d’un faux dévôt et d’entraîner une cabale autour de lui qui risque de se retourner contre lui.Reportez vous sur le site de l’ina en vous abonnant ou procurez vous le fameux coffret de la Comédie Française  dont je me fais la lecture souvent.

 

Groupe 6

Dans Les Femmes Savantes, pièce en vers

Voici les personnages :  

Chrysale le Père, Philaminte la Mère,   Henriette et  Armande, les 2 filles, Ariste, Bélise la grand-mère, Clitandre l’amant,  Trissotin le poète,  Vadius le grammairien, Martine la bonne, L’épine, Julien, le Notaire.

« Les Femmes savantes » | © crédit : Katell Itani

Un père se voit débordé par toutes les femmes de sa maison à part Henriette une de ses filles et Martine qui cherchent à tout prix à devenir « savantes » d’où le titre. Philaminte régente son salon en  s’entourant de poètes plus ou moins bons, d’hommes de lettres, de grammairien. Elle ne s’occupe plus de sa maison et le pauvre mari Chrysale trouve que c’est bien triste une femme dont la maison va à veau l’eau tant ses préoccupations deviennent intellectuelles.   Molière aimait à parler de l’étude même chez les femmes qu’il considère et c’est moderne mais il demande aux femmes de ne pas être excessives dans l’étude et de savoir quand même tenir la maison!  Il le fait très bien. Mais comme toujours ayons du bon sens et de la raison  et ne nous laissons pas emporter par des mouvements « à la mode ». Les sujets de Molière sont donc toujours à la mode…

Groupe 7

Argan dans Le Malade Imaginaire,  pièce en prose.

Béline, Angélique, Louison (sa petite fille), Béralde, Cléante, Monsieur Diafoirus, Thomais Diafoirus, Monsieur Purgon, Monsieur Fleurant, Monsieur Bonnefoy, Toinette

Argan se trouve toutes les maladies. Il est hypocondriaque. Tous les plus grands médecins vont donc tourner autour de lui. La famille voulant lui enlever ce trait de caractère fait venir des médecins pour montrer que pas un de leur diagnostic n’est concluant.

Vous apprendrez la scène avec la petite fille : « muette »…

A la fin, un spectacle d’une folle gaîté confond les médecins et on s’amuse avec notre Malade. Des scènes très célèbres à apprendre.

8) Par la suite comment définiriez-vous une femme dont on dirait qu’elle est « une Célimène »?

C’est une femme qui aime que les hommes l’aiment et l’entourent et l’admirent . Elle aime la société et refuse de s’enfermer dans le désert que lui propose Alceste, amant passionné mais jaloux.

Pendant ces vacances : Lisez des œuvres de grands auteurs et écoutez l’Opéra dont les livrets sont issus, écrits par d’autres. « Carmen » de Prosper Mérimée , Musique de Bizet.

« Le roi s’amuse  » de Victor Hugo » donnera  » Rigoletto  » de Verdi.

« la dame aux camélias » d’Alexandre Dumas fils donnera « la Traviata « du même Verdi.

Commencez par Carmen, puis par Traviata pour aborder l’opéra. Ca vaut la peine.

Des librettistes d’Opéra ont repris quantité d’œuvres : de Byron, Goethe et Schiller.

9) Quel est le titre de pièce de Molière du même nom que l’Opéra de Mozart?  :

réponse : le fameux Don Juan. 

Vous ferez toujours apprendre des morceaux choisis connus de Molière ainsi que de nos grands auteurs classiques. Il faut maintenir notre patrimoine littéraire par la Mémoire et la lecture à haute voix  bien dite. 

Vous les préparez ainsi à l’Oral

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

3 textes à lire ou à apprendre : Baudelaire, Nerval, Apollinaire

L’invitation au voyage extrait des Fleurs du Mal (1857) de Baudelaire (1821-1867)

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux
Brillant à travers leurs larmes.

Là tout n’est qu’ordre et beauté
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants
Polis par les ans
Décoreraient notre chambre
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds
La splendeur orientale
Tout y parlerait
A l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là tout n’est qu’ordre et beauté
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l’humeur est vagabonde ;
C’est pour assouvir ton moindre désir
Qu’ils viennent du bout du monde.
Les soleils couchants
Revêtent les champs
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or :
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là tout n’est qu’ordre et beauté
Luxe, calme et volupté.

 

 

Jean-Baptiste-Camille_Corot_-_Souvenir_of_Mortefontaine_-_WGA5292

                                            Jean-Baptiste Corot : Souvenir de Mortefontaine

Fantaisie

« Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets !

Or, chaque fois que je viens à l’entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit…
C’est sous Louis treize ; et je crois voir s’étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit.

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde, aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que, dans une autre existence peut-être,
J’ai déjà vue… et dont je me souviens ! »

Gérard de Nerval (1808-1855) Odelettes, 1853

au v. 2 on prononcera Wèbre.

 

 

Le Pont Mirabeau

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine.

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Les mains dans les mains
restons face à face
Tandis que sous 
le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

L’amour s’en va comme cette eau courante
L’amour s’en va
 comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé 
ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Guillaume Apollinaire(1880-1918)
Alcools, 1913

 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+