Horace : acte 4 scène 5 . Camille et Horace : Rome l’unique objet de mon ressentiment…

 La façon de régler un conflit est-elle de tirer au sort les représentants de chaque état ennemi? Le sort a choisi 3 frères de Rome contre 3 d’Albe or deux belles sœurs appartiennent aux deux familles : … par union ou par fiançailles. Sabine une Curiace est la femme d’un Horace et Camille une Horace aime Curiace que son frère vient de tuer dans la scène fameuse que je vous donne.

Dans Horace de Corneille ils sont 3 à représenter Rome et 3 à représenter Albe. Ainsi évitera-t-on une guerre impliquant deux armées avec des populations civiles martyres . Le vainqueur donnera l’état vainqueur, le vaincu de même sera l’état vaincu. Et seuls 6 hommes seront concernés au lieu d’un grand nombre de populations civiles et militaires . Une solution assez unique en son genre. Corneille l’a relatée en tragédie.

horace

le serment des Horaces de Jacques-Louis David 

Reportez vous au site de l’ina  pour voir une video de nos tragédies classiques. 

Camille la soeur d’Horace aime Curiace or Horace vient de  tuer Curiace l’amant (au sens de fiancé) de sa sœur.

Camille devrait honorer Horace en héros  puisqu’il est le vainqueur et qu’il a sauvé Rome.

Il est évident qu’elle ne le peut et Horace va se mettre dans une colère folle qui va le mener à tuer sa sœur ( c’est un fratricide) après qu’elle aura deshonoré Rome par cette tirade célèbre que l’on apprenait par cœur. Il n’y a donc jamais de bonne façon de faire la paix idéale c’est-à-dire sans morts… Dilemme cornélien ici encore qui se finit par la mort caractéristique dans la tragédie. Elle devait choisir Rome et point son amour… !

Et voilà la fameuse tirade dont les R roulent comme un roulement de tambours …à tel point qu’Horace ne va plus  supporter de les entendre. Ici vous ferez mettre en évidence l’anaphore répétée sur les 4 premiers vers : Rome, Rome, Rome, Rome . Vous jouerez sur ces Rom’ qui résonnent de plus en plus forts et qui ne se disent jamais sur le même ton et sur l’adjectif possessif : « ton » et « mon » qui va se généraliser à tout un pays l’Italie  et à deux mondes qui s’opposent l’Orient et L’Occident  comme nous les avons opposés en ce moment… entre le moyen Orient et L’Europe…. Rien n’est nouveau. Seules les apparences changent.

La tragédie ne fait toujours que commencer… mais là, de nos jours, elle est pervertie, barbare, lâche. Il n’y a pas de déclaration de guerre, on a été pris par la surprise et la  terreur et aucune pitié ne se fait sentir par l’ennemi  sur la mort par tuerie, sur les blessures horribles, mutilantes, douloureuses  qu’il engendre de façon honteuse,  sur des civiles non impliqués qui allaient bien la minute précédant l’acte terroriste. Horreur et Honte à eux. j’écris ce passage aux lendemains de l’acte terroriste perpétré à l’aéroport de Bruxelles et dans le métro de la sortie des instances européennes le 22 mars 2016. Le 13 novembre 2015 , Paris avait été atteinte au Bataclan et sur les terrasses de café du 10 ème arrondissement, avec une attaque déjouée au stade de France où des milliers de personnes étaient réunies , et aussi avant dans les bureaux du journal satirique Charlie hebdo où des journalistes et du personnel ont été tués dans leur travail . L’Europe et les pays en voie de démocratie et de liberté sont donc ciblés, objets de leurs jalousies et de leurs haines. Que leurs coeurs s’ouvrent et comprennent…qu’il faut arrêter…leurs violences. Paix. Silence. Arrêtez. Stop.

Revenons à  Corneille : 4 notions étaient essentielles et présentes par 2  : Devoir et Vertu  : la vertu c’était le courage et l’Honneur et l’Amour. Nous sommes exactement à l’opposé dans le terrorisme. C’est le refus des Valeurs.  C’est le refus du face à face, et le refus de langage médiateur. Camille par contre est comme l’une de ces terroristes, elle déteste Rome puisqu’on lui a tué l’homme qu’elle aime et veut se venger en faisant s’unir l’Orient et L’Occident contre Rome que son frère a défendue! la réaction d’Horace va donc être fatale . Il ne peut plus entendre sa soeur. 

Camille

Rome l’unique objet de mon ressentiment !

Rome à qui vient ton bras d’immoler mon amant !

Rome qui t’a vu naître et que ton cœur adore !

Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !

Puissent tous ces voisins ensemble conjurés

Saper ses fondements encore mal assurés !

Et , si ce n’est assez de toute l’Italie,

Que l’Orient contre elle à l’Occident s’allie ;

Que cent peuples unis des bouts de l’univers

Passent pour la détruire et les monts et les mers !

Qu’elle-même sur soi renverse ses murailles

Et de ses propres mains déchire ses entrailles 

Que le courroux du ciel allumé par mes vœux

Fasse pleuvoir sur elle un déluge de feux.

Puissé-je de mes yeux y voir tomber ce foudre ,

Voir ses maisons en cendres et tes lauriers en poudre,

Voir le dernier Romain à son dernier soupir,

Moi seule en être cause,  et mourir de plaisir.

 

Horace, mettant l’épée à la main, et poursuivant sa sœur qui s’enfuit .

C’est trop, ma patience à la raison fait place ;

Va dedans les enfers plaindre ton Curiace.

Camille, blessée, derrière le théâtre.

Ah ! traître

Horace

Ainsi reçoive un châtiment soudain

Quiconque ose pleurer un ennemi romain.

 

Versification :

On comptera 2 syllabes pour pati (passi-) ence

Et pour Curi-ace : cela s’appelle une diérèse

Lorsqu’il y a 2 voyelles on peut dédoubler ou compter une syllabe

comment compter évaluer le e : le e muet

Ro/ me( e)n/fin/ que/ je/ hais/ par/ce/ qu’el/le/ t’ho/nor(e)’

Donc retombez toujours sur vos 12 pieds et si vous en avez 13 c’est qu’il y a un e muet à la fin d’un vers ou 2 e l’un à la suite avec deux mots séparés et qu’il faut « avaler » ! Rome(enfin)  qu’il faut considérer et d’autres e qu’il faut compter à l’intérieur du vers

Si c’est un alexandrin ici vous dédoubler la voyelle.

Entre Camille et Horace, l’alexandrin existe bien sur les 2 personnes

Camille 2 syllabes (traitre, le e muet à la fin de la ligne) le vers continuant avec Horace

Avec Horace : il prononce son vers sur 10 syllabes. Vous voyez alors toujours si le E est muet à l’intérieur d’un vers et qu’il compte à la fin de celui-ci. Soyez toujours logique dans la versification classique : partez du mètre voulu par l’auteur et corrigez-vous selon que l’on prononce ou pas telle voyelle.

 

Cette tirade peut être un modèle d’écriture en poème classique ou en poème libre sur les événements actuels tragiques pour certains élèves qui seraient amenés à écrire sur ces événements. Vous jugez de la parution mais elle permettra à certains de s’exprimer par écrit , peut être pas tous. Mais vous serez surpris de leur production  que l’on ne soupçonnait pas et de leur façon de s’exprimer si bien à cette occasion . Vous pouvez éventuellement faire lire tout haut un texte réussi. Que la lecture soit bien faite par quelqu’un qui lit bien. Vous pouvez mettre un avis favorable qui pourrait augmenter la note d’un élève lors de la fin de trimestre.

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

un type de sujet : le sujet d’invention

Mon site ne consiste pas en des corrigés de devoir pour élèves . Il existe un grand nombre de sites pour les élèves.  Il faut les choisir écrits par des professeurs ou des étudiants en lettres commençant l’enseignement.  C’est le seul conseil que je vous donne.

 Mon site astucesdeprof.com s’ adresse au professeur afin que celui-ci stimule et dirige l’écrit de ses élèves à partir de son cours déjà bien préparé, structuré et minuté :  j’y tiens. Préparez bien le schéma de votre cours de méthodologie par écrit. Répétez-le. Améliorez-le au fil de votre carrière en agrémentant le côté technique d’un savoir d’histoire littéraire ou d’apport de texte complémentaire bien choisi. Il ne faut jamais s’ennuyer à votre cours. Approchez de l’art de la conversation et de l’histoire. Ne soyez pas monotone.

sur rechercher sur le site notez :  la gestion du cours, le minutage du cours, préparer votre premier cours. Relevez les noms des articles qui répondront à vos questions et lisez-les. 

Je vous propose une méthode que naturellement des élèves suivront par l’intermédiaire d’un professeur ou d’un adulte compétent qui laissera absolument l’élève écrire seul en lui proposant un schéma, des indications.  Il lui donnera la possibilité de développer  ses idées en lui lançant des types de phrases s’il bloque.

Celui-ci devra apprendre à écrire spontanément puis à suivre ses idées, à en ajouter, en allongeant les phrases, en n’omettant pas l’importance de la ponctuation,  à les amener logiquement selon un plan, un schéma, une chronologie pour que son texte devienne émouvant et percutant dans le cas du discours que nous développons ci-dessous.   Il faut que l’élève trouve la tonalité de son texte.

Mes astuces vous permettent d’aborder les types de sujets aux moments propices par rapport aux dates des devoirs trimestriels et de vos devoirs tous les 15 jours suivant les objets d’étude : tout votre travail résidant dans l’établissement d’un  agenda strict que vous pouvez certes faire évoluer et adapter en fonction du rythme plus ou moins rapide de votre classe. Ce rythme de la classe est une notion essentielle pour l’évolution de vos cours. Il changera tous les ans. Au bout de 3 ans vous aurez un ensemble de cours bien cohérents et vous continuerez sans cesse de vous améliorer et d’analyser les situations. 

Vous vous reportez à l’astuce : le choix du sujet. 

En seconde votre rôle est important car vous créez les bases solides pour la 1ère. Soyez très exigeant. Parlez entre collègues de même niveau. Evoquez vos sujets, écoutez-vous les uns les autres sans vous couper la parole. Exercice fructueux entre adultes. 

Nous étudierons le discours  pour répondre à un type de recherche qu’on m’a demandé : prononcer pour un sujet d’invention le discours lors de l’enterrement du Père Goriot d’après Balzac afin de rappeler aux filles du Père Goriot quels auraient dû être leurs devoirs envers leur Père. Sans donner le corrigé, je vous propose de réfléchir sur des éléments précis.  Inventez votre méthode pour apprendre à écrire un discours. Vous partagerez avec vos élèves les réponses que vous formulerez ensemble.

Le texte d’invention suppose toujours une présentation précise suivant des consignes à respecter. 

Il faut donc présenter votre copie de la façon suivante . Il faut limiter le discours : on donnera en général une indication du nombre de pages qu’il faudra suivre ( d’1 page et demi à plus).  On donnera un titre :  Discours à l’occasion de…  Prononcé le 28 février 1836 ? On mettra la date supposée et l’année fictive mais logique selon le contexte  . On conserve en effet les discours dans les archives familiales, amicales  ou nationales ou internationales. A l’attention de : aux amis et à la famille du Père Goriot. Noter : Adressé à   son seul ami Rastignac.  On mettra en avant l’ami fidèle jusqu’au bout.

On rassemblera les connaissances que l’on a sur le personnage du livre  .

L’on partira de ces données lues dans le roman de Balzac .On  fera des rappels concernant sa fin de vie, et sa vie. On mentionnera les amis  : il en avait peu dans sa grande vieillesse. Les noter. Ceux de la Pension Vauquer et l’on s’apercevra de la faible présence de ses 2 filles qui l’ont abandonné ou presque et qui vont à reculons voir  leur père. Les élèves auront relevé des passages sur les rares visites de ses filles dans une fiche de lecture préalable, leur état d’esprit.  Vous aurez bien programmé votre agenda par rapport au sujet d’invention pour que les élèves aient leurs éléments de réponse que vous chercherez ensemble lors de cours de préparation à l’écrit  par groupe. 

 Vous devez faire glisser des connaissances ou des réflexions de lecture dans le texte du discours, de la portée du discours sur l’auditoire prévisible que vous pouvez mentionner . Etudiez ce mot « portée » pour bien écrire.

 

un bal
un bal

Reportez-vous  à mes liens coup de coeur  au site études-litteraires.com dans lequel vous adaptez votre recherche sur le texte d’invention et les différentes formes qu’il présente dont le discours ici. 

Dans certaines familles une personne : un oncle, un grand père, une grand mère, un ami souvent le même  sont très doués pour dire un mot à l’assemblée lors d’un mariage. Qu’ils prennent en exemple alors les textes de cette personne.

 

le Père Goriot
le Père Goriot

C’est donc  par le sujet d’invention comme je vous l’ai dit  qu’un élève qui écrit bien, donnera bien l’émotion qu’on attend, et soulèvera des questions concernant  l’attitude des enfants par rapport à leurs parents qu’ils osent juger . Balzac dansLe Père Goriot dénonce par un récit réaliste l’attitude indifférente des filles devenues de grandes dames dans la société . Elles sont  devenues insupportables et cruelles envers leur Père qui a tout fait pour elles. Il ne faut pas trop dire la vérité par risque de blesser mais la faire deviner à mots couverts dans le discours destiné à un public qui sort de la sphère privée.   Il faut mettre en valeur les qualités du  Père et  la présence de Rastignac présent jusqu’au bout.  On décrira l’impossibilité des filles à aimer spontanément leur Père en évitant de les attaquer de front mais en montrant que si elles avaient été plus naturelles, leur présence aurait été douce auprès de ce père aimant.

La portée du discours

Un discours doit être plein de  tact et de  pudeur tout en dénonçant une situation et en glorifiant certains . 

Vous devrez alors prononcer le mot  de respect que tout enfant ( devenu adulte) se doit de porter à son parent. On montrera la situation par rapport au personnage concerné, sa discrétion, sa bonté malgré le manque d’affection de ses filles. On partira de l’aspect positif du personnage principal mort.    On fera comprendre en employant un pronom impersonnel : qu’il ne faut jamais renier son père, qu’il faut tâcher de l’écouter, de le comprendre et sans doute de parler ensemble, de ne pas le juger sans avoir de retour . Vous faites trouver par vos élèves les  adjectifs que vous mettrez en évidence.  Dans le discours ou le sermon qui s’adresse à un auditoire particulier plus ou moins nombreux, mais concernés par les mêmes faits  .

La documentation à fournir : d’autres lectures complémentaires. 

Le discours est à caractère moral : on pourra lire des discours d’hommes politiques : du Général de Gaulle dans ses Mémoires. Le sermon proche du discours est à caractère religieux et moral  : il faudra adapter son vocabulaire.

On pourra relire le Discours aux Morts dans la guerre de Troie n’aura pas lieu de Jean Giraudoux pour apprécier un certain style. On se reportera aussi aux Sermons de Bossuet : l’enterrement de Turenne ou la mort d’Henriette d’Angleterre :  » Madame se meurt, Madame est morte . »

Ces lectures effectuées, on sera en mesure de mieux écrire et l’on se mettra à faire son discours sur ce sujet du respect des enfants  (devenus adultes) envers leurs parents.  On insistera sur leur présence indispensable et naturelle dans les vieux jours de leurs parents même si l’on se fait aider par d’autres personnes ce qui est souhaitable mais de la nécessité d’ être toujours présents de façon régulière auprès de ses parents. Si des personnes s’occupent des soins du corps ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas être présents dans ces longs moments de fin de vie…Ce discours a donc une portée qui va jusqu’à nos jours. On fait donc une ouverture sur notre siècle alors que Balzac a écrit son Père Goriot il y a environ 2 siècles .

Une réflexion philosophique, une morale

Cela suppose tout un état d’esprit et de se faire aider si l’on ne parvient pas à assumer et oser dire qu’on a du mal à voir son parent vieillir ou être malade ainsi mais être là et écouter et ne plus juger. Qu’il ne suffit pas d’actes sociaux mais d’actes intimes de rapprochement et non pas de dissensions qui peuvent demeurer dans des cas d’exceptions. 

 On mettra en valeur le Père, puis on rappellera l’attitude des filles : de Delphine de Nucingen qui a épousé un banquier et de sa soeur  qui n’auront pas été au chevet de leur père ou bien peu en se forçant,  prises par le brillant de la société dans laquelle elles ont  évolué, elles, venant d’un milieu simple qu’elles ont fui et dont elles ont honte. Il faudra faire comprendre qu’il ne faut jamais avoir honte de son milieu d’origine et qu’on peut se construire grâce à celui-ci. 

On utilisera un ton lyrique ou ému. On utilisera des exclamations et des façons de penser intimes et intérieures et on pourra rapporter les réflexions du voisinage.  On pourra prendre un ton outragé et savoir si elles peuvent obtenir le pardon…! mais ce sera trop tard . Il faudra en tirer une morale ou une leçon et faire en sorte de faire réfléchir l’auditoire à agir autrement dans un cas semblable.

Les remerciements en toute fin. 

On remerciera l’ami discret présent dans la fin de vie de ce Père à l’agonie . On pourra remercier dans d’autres cas un nombre plus grand de personnes sans toutefois faire de listes trop grandes : des remerciements à un membre de la famille présent, des remerciements aux personnels de santé présents puisque beaucoup sont soignés par eux soit chez eux soit dans des lieux de fin de vie. 

Pour obtenir des résultats à ce sujet d’invention,  il faut que vous imposiez ce sujet plusieurs fois sans la possibilité des 2 autres. En seconde c’est facile à faire, en première vous le proposez 2 fois par trimestre  pour écrire tout simplement avec des consignes. 

N. B. Pour les 2 autres types de sujets : sur « rechercher sur le site » entrez des mots : la dissertation, l’analyse de texte, le commentaire ou le mot cours et vous obtiendrez un certain nombre d’articles qui vous permettront d’avoir des savoirs-faire .

 PS : étant donné que le discours est tombé cette année, (incroyable j’ai visé juste!  cela m’arrive parfois)  je ne pense pas qu’il soit redonné l’an prochain ou alors un discours comme je l’ai fait ci-dessus pour une fête, un mariage, un anniversaire qui sait? . Cependant,  il peut être donné dans une autre section! et est un excellent exercice d’écriture. 

Partager cet article :Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+